ACCUEIL > POLITIQUE > 14e session ordinaire de la CEMAC : les chefs d’Etat saluent le retour définitif d’Ali Bongo Ondimba au Gabon 


14e session ordinaire de la CEMAC : les chefs d’Etat saluent le retour définitif d’Ali Bongo Ondimba au Gabon 

  25 mars 2019 à 20h37min 0 Commentaire(s)


Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), ont salué, unanimement, le retour définitif au Gabon du président gabonais, Ali Bongo Ondimba, le dimanche 24 mars, à N’Djamena au Tchad, lors de la cérémonie de clôture de la 14e session ordinaire de l’organisation sous régionale.

Le président de la République du Tchad, Idriss Deby Itno, en sa qualité de président de la Conférence des chefs d’Etat de la CEMAC, a adressé, lors de son discours d’ouverture, une pensée toute particulière à l’endroit de son homologue gabonais. « Au moment où nous entamons les travaux des présentes assises, j’ai une pensée particulière pour notre cher frère, président Ali Bongo Ondimba, dont les difficultés de santé survenues en octobre dernier ont suscité une immense émotion dans tous les pays frères de la CEMAC », a-t-il déclaré. Et de poursuivre : « Aussi, formulons-nous, l’expression de nos vœux de prompte et total guérison et son retour parmi nous ». Avant de conclure : « Au peuple Gabonais ainsi qu’à son gouvernement, qu’ils trouvent également ici la plus vibrante expression de solidarité et de soutien moral de l’ensemble des populations de la communauté ». 

Tout comme le Président de la Conférence des Chefs d’Etat a invité, lors de la cérémonie de clôture, les uns et les autres à prendre en compte les préoccupations fondamentales et vitales déclinées dans le rapport sanctionnant les travaux. C’est dans cet élan que le chef de l’Etat Tchadien a appelé à faire preuve de solidarité, de complémentarité, d’unité et d’action dans le pari de la transformation des économies de la sous-région. 

Il revient, comme l’a signifié Idris Deby Itno, aux décideurs politiques de tracer la voie du renouveau, afin de redonner espoir et confiance à toute la communauté. « Nos peuples attendent des réalisations tangibles qui améliorent leur quotidien et impactent positivement leur vie ».