ACCUEIL > FAITS DIVERS > 15 kg d’ivoire dans les mains de deux Gabonais


15 kg d’ivoire dans les mains de deux Gabonais

  4 novembre 2016 à 08h52min 0 Commentaire(s)


La chasse aux éléphants n’est pas prête de prendre fin dans un pays où le commerce illégal de l’ivoire ne semble pas fléchir malgré les interpellations de braconniers et de trafiquants. En témoigne l’arrestation, dans la nuit de lundi à mardi, de Donald Destin Nénangoyi et d’Eroïne Ipedessi qui tentait de vendre 15 kg d’ivoire. Une nouvelle opération conjointe de la Police Judiciaire et des Eaux et Forêts qu’accompagnait l’ONG Conservation Justice.

La transaction devant permettre à un certain Ibrahim d’acquérir quatre pointes d’ivoire sectionnés en huit morceaux et pesant en tout 15 kg n’a pas abouti ce lundi soir à 21h30. Pourtant tout était ficelé ou presque. Donald Destin Nénangoyi, de nationalité gabonaise, exerçant comme Transporteur à Kango, à 90 km au nord de Libreville, et Eroïne Ipedessi, Gabonais lui aussi, et exerçant comme jardinier au Ministère de l’Agriculture, avaient déjà pris contact avec un acheteur dénommé Ibrahim.

Arrivés au lieu du rendez-vous, ils ont présenté les quatre pointes d’ivoire. Mais, malheureusement pour eux, la transaction va échouer grâce à l’intervention de la Police Judiciaire qui va mettre la main sur eux et éviter un acte d’échange commercial proscrit sur le territoire gabonais.

Les deux hommes et leur butin ont été conduits au poste de la PJ à Libreville. C’est au cours de l’interrogatoire que Donald Destin Nénangoyi a reconnu que l’ivoire saisi lui appartient. Eroïne Ipédessi qui a fondu en larmes a indiqué ne pas avoir été mis au courant de la transaction. Selon lui, il s’est contenté d’accompagner son compagnon. Les deux hommes devraient être présentés rapidement au Procureur de la République.