ACCUEIL > POLITIQUE > Ali Akbar Onanga, Etienne Massard et Christian Magnagna sortent du Gouvernement


Ali Akbar Onanga, Etienne Massard et Christian Magnagna sortent du Gouvernement

  30 janvier 2019 à 22h49min 0 Commentaire(s)


Un peu plus de 15 jours après sa composition, le Gouvernement Julien Nkoghé Békalé vient de connaitre un léger remaniement. Ce réaménagement inattendu, qui se justifierait par une certaine volonté de renforcer la cohérence des portefeuilles ministériels, enregistre la sortie de trois grosses pointures, MM. Ali Akbar Onanga Y’Obegue, Etienne Massard Kabinda Makaga et Christian Magnagna et l’entrée de la mairesse de Libreville, Rose Christiane Ossouka. 

La vie politique gabonaise n’a de cesse de surprendre l’opinion nationale et internationale, depuis le malaise né de l’AVC du président de la République, Ali Bongo Ondimba, en Arabie Saoudite, et présentement en convalescence à Rabat au Maroc où il recouvre progressivement la plénitude de ses capacités.
 
Ce « réaménagement » du Gouvernement, qui vise à renforcer la cohérence des portefeuilles ministériels, dont le renforcement de la cohérence de la stratégie énergétique avec la valorisation des ressources minières rattachées à l’Eau et l’Energie. Le renforcement de la cohérence avec la promotion des investissements rattachés à l’Economie. Le renforcement de la cohérence avec les PME/PMI rattachées au Commerce.
Ainsi, Ali Akbar Onanga Y’Obegue, quitte le ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Alimentation chargé du programme Graine, au profit de Biendi Maganga Moussavou, de retour du fait des sollicitations des acteurs du secteur satisfaits de son action à la tête dudit ministère, sous le Gouvernement Issozé Ngondet. Les acteurs du secteur ont souhaité, indique un membre du gouvernement, le voir poursuivre l’impulsion insufflée et la stratégie mise en place. 

Ali Akbar Onanga Y’Obegue pourrait payer les frais, indiquent les observateurs avertis de la vie publique, de l’entrée au Gouvernement d’un proche, Abdu Razzaq Guy Kambogo, qui a hérité du portefeuille des Affaires Etrangères. Tous deux ressortissants d’Akiéni, dans le Haut-Ogooué (Sud-Est).

Etienne Massard Kabinda Makaga, fidèle au président de la République, sous le feu des projecteurs depuis la tentative de putsch menée de mains de maître par Kelly Ondo Obiang, Lieutenant de la Garde d’Honneur de la Garde Républicaine, s’est vu éconduit du Gouvernement contre toute attente, au profit de la Mairesse de Libreville, Rose Christiane Ossouka Raponda, désormais ministre d’Etat à la Défense nationale et de la Sécurité du territoire. L’ancienne ministre du Budget est connue pour être une femme d’expérience.

Des zones d’ombres demeurent quant aux raisons véritables qui témoignent de l’éviction de Christian Magnagna du Gouvernement. Pour d’aucuns, il serait impliqué dans des dossiers témoignant d’une certaine délicatesse. Le ministère de la Valorisation et de l’Industrialisation des ressources minières dont il avait la charge est désormais jumelé à celui de l’Eau et l’Energie dont le ministre est Norbert Emmanuel Tony Ondo Mba.