ACCUEIL > SOCIETE > Ali Bongo Ondimba et son épouse à Lambaréné pour constater l’effectivité de l’opération de vaccination contre la rougeole


Ali Bongo Ondimba et son épouse à Lambaréné pour constater l’effectivité de l’opération de vaccination contre la rougeole

  24 avril 2017 à 01h27min 0 Commentaire(s)


Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a accompagné à Lambaréné la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba qui a effectué un déplacement dans la capitale provinciale du Moyen-Ogooué à l’occasion de la campagne de vaccination gratuite organisée sur tout le territoire, contre l’épidémie de rougeole.

Le chef de l’Etat et son épouse ont visité deux centres de vaccination qui reçoivent depuis mercredi, date du lancement officiel de la campagne de vaccination, les enfants de 9 mois à moins de 5 ans pour leur administrer le vaccin anti-rougeole.

Le président de la République et la Première dame se sont ensuite rendus à la halte-garderie du quartier d’Atongowanga où ils ont pu constater le bon déroulement des opérations de vaccination et échangé avec les mères des enfants, venus se faire vacciner.

Le couple présidentiel était accompagné d’une importante délégation composée du ministre de la Santé, Léon Nzouba, ainsi que des personnalités du gouvernement et des institutions originaires de la province parmi lesquels le président de l’Assemblée nationale, Richard Onouviet, et Madeleine Berre, ministre du Commerce et de l’Industrie.

L’épouse du Premier ministre, Béatrice Issoze Ngondet, du vice-Premier ministre, Virginie Ben Moubamba, et Mme Nzouba étaient également du voyage, mobilisées autour de la Première dame pour sensibiliser toutes les mères, venues nombreuses au dispensaire d’Atsié, sur la maladie et l’importance de protéger leurs enfants avec le vaccin.

Le lancement officiel de la campagne de vaccination contre la rougeole a eu lieu mercredi au centre de santé de Nzeng-Ayong en présence de la Première dame, Sylvia Bongo Ondimba, des épouses des membres du gouvernement ainsi que des représentants de l’Unicef et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

La campagne devrait toucher plus de 266 768 enfants, en âge de recevoir le vaccin à travers le Gabon pour s’achever, ce dimanche.