ACCUEIL > POLITIQUE > Ali Bongo Ondimba reçoit le serment du nouveau gouvernement


Ali Bongo Ondimba reçoit le serment du nouveau gouvernement

  15 janvier 2019 à 22h28min 0 Commentaire(s)


Arrivé lundi à Libreville après plus de deux mois d’absence pour convalescence, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a reçu ce mardi à Libreville, le serment du nouveau gouvernement dirigé par Julien Nkoghé Békalé, nommé le 12 janvier 2019. Ce rituel obéit à la Constitution qui stipule qu’avant sa prise de fonction, la nouvelle équipe gouvernementale prête serment devant le président de la République, en présence de la Cour constitutionnelle. 

A l’entame de la cérémonie, le Greffier en chef de la Cour constitutionnelle, Maître Laurent Tsinga, a procédé à la lecture de la disposition de la Constitution relative à la prestation de serment du gouvernement et au décret de nomination de celui-ci. 

S’en est suivi le passage tour à tour du Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, et de l’ensemble des membres du gouvernement, au pupitre, prononçant « Je le jure » devant le président de la République, Ali Bongo Ondimba.  
Au sortir de cette rencontre qui a duré moins d’une heure, les membres du gouvernement ont exprimé leur joie de constater que le Chef de l’Exécutif, absent du pays depuis le 24 octobre 2018, pour des raisons de maladie, se porte bien. 

Pour le ministre gabonais en charge de l’Economie et de la Prospective, Jean Marie Ogandaga, la prestation de serment du gouvernement devant le président de la République, est une bonne nouvelle pour l’économie gabonaise en ce sens qu’elle rassure les investisseurs. 
« C’est du pain béni pour l’économie gabonaise parce qu’en le voyant ce matin je peux vous avouer que ça été plus qu’une bouffée d’oxygène. Il y a quelques jours, quelques partenaires nous ont dit qu’ils entendaient beaucoup de choses, nous leur avons rassuré que tout va bien. Entre ce que je le leur ai dit par écrit et ce que j’ai vu ce matin, je peux dire que le débat ne se pose plus », a-t-il dit. 

« Je suis tout heureux que tous ceux qui doutaient hier aient vu de leurs propres yeux que le président va bien, et qu’ils n’ont plus de doute parce qu’il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de Saint Thomas parmi nous. C’est un très bon signe et cela montre que le pays est dirigé. Je peux vous dire que de ce que j’ai vu, aujourd’hui, le président va bien. Il a présidé de main de maître cette cérémonie. C’est ce que le monde entier constatera. Le président n’est pas mal en point comme il se dit. Il est toujours resté le même depuis le 31 décembre 2018. Il a toutes ses facultés », a-t-il ajouté.
Pour sa part, le ministre en charge des Relations avec les Institutions constitutionnelles, Francis Nkéa Ndzigue a dit sa fierté de revoir le président de la République, ce qui prouve qu’il est effectivement en vie. 

« Nous sommes vraiment fiers de reprendre le travail ce matin avec cette prestation de serment. Nous avons trouvé que le président de la République se porte bien. Il y avait un petit sourire dans la salle, ce qui sous-entend qu’il était content de nous revoir, et nous également étions contents de le revoir. La vérité est là, il est avec nous aujourd’hui, par conséquent, il n’y a pas d’inquiétude à se faire », a-t-il dit. 
« Nous sommes en politique et en politique, tout le monde est libre de dire ce qu’il veut. Mais ce jour, la vérité est là et il reviendra au peuple d’en juger », a-t-il conclu.