ACCUEIL > POLITIQUE > « Ali Bongo Ondimba souffre d’une fatigue passagère … rien de grave » (Porte parole de la Présidence gabonaise)


« Ali Bongo Ondimba souffre d’une fatigue passagère … rien de grave » (Porte parole de la Présidence gabonaise)

  28 octobre 2018 à 21h50min 0 Commentaire(s)


Interrogé ce samedi à Libreville sur la santé du président gabonais, après son hospitalisation à Ryad en Arabie Saoudite, le porte parole de la Présidence gabonaise, Ike Ngouoni Aïla Oyouomi, a rassuré les Gabonais et l’opinion internationale, affirmant qu’ « Ali Bongo Ondimba souffre d’une fatigue passagère et se repose sans soucis ». 

 
« Le président se repose suite à une fatigue légère due à d’intenses activités sur le plan diplomatique et sur le plan de reformes en niveau national », a-t-il rassuré au sortir d’un bureau de vote à l’école publique d’Ozangué à Libreville où il a voté en fin de matinée.

« Rien de grave, une fatigue passagère », a-t-il ajouté. « Les médecins ont estimé qu’il lui fallait prendre du repos. Donc voilà ! C’est ce qu’il fait. Prendre du repos, mais il s’agit uniquement d’une fatigue passagère », a martelé Ike Ngouoni Aïla Oyouomi qui s’est exprimé publiquement pour la première fois sur la question alors que des rumeurs folles ont annoncé le décès du numéro un gabonais.

Selon lui, les rumeurs selon lesquelles le président gabonais a été évacué vers Londres ou Paris ne sont pas fondées. « Tout ça est totalement faux et ça fait partie des nombreuses rumeurs qui animent la toile comme d’habitude, mais je puis vous assurer qu’il en est rien », a-t-il assuré en rappelant que lui-même a assisté, aux côtés d’Ali Bongo Ondimba au sommet de Ryad.
« Non il n’est pas en transit à quelque destination que ce soit. Il se repose pour l’instant. Il se repose. Pas de soucis », a-t-il insisté.

Le président Ali Bongo Ondimba a été admis dans un hôpital de Ryad. Il était censé participer, mercredi dernier, à un panel du forum économique ‘’Future Investment Initiative (FII)’’ à Ryad, mais il n’a pas été aperçu lors de la discussion.