ACCUEIL > POLITIQUE > Antonella Ndembet-Damas : Redorer le blason de la Justice gabonaise


Antonella Ndembet-Damas : Redorer le blason de la Justice gabonaise

  27 octobre 2020 à 00h39min 0 Commentaire(s)


Présente à l’Ecole nationale de la magistrature, le 22 octobre dernier pour la clôture de la session de formation destinée aux magistrats et greffiers, axée sur « la nouvelle organisation judiciaire et l’administration des juridictions » et visant à renforcer les capacités de ces acteurs des cours et tribunaux, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a assuré que son ambition est de « redorer le blason de la Justice » gabonaise.

 Du 21 au 22 octobre dernier, le ministère de la Justice, Garde des Sceaux, a organisé à l’Ecole nationale de la magistrature de Libreville, une session de formation pour les présidents des Cours d’appel et tribunaux, des représentants du ministère public, des membres des formations spécialisées, des greffiers en chef et des secrétaires de parquet de l’ensemble des juridictions du Gabon.

A la clôture des travaux au cours de laquelle des parchemins ont été remis aux participants, Erlyne Antonela Ndembet-Damas a assuré que son ambition est de redorer le blason de la justice gabonaise. « Je suis attentive à tout ce qui peut se faire au niveau de la justice parce que c’est ma maison de cœur avant tout. Je suis là pour redorer le blason de la Justice ». « Je compte sur vous pour que nous puissions avancer ensemble. Je suis seulement allée porter votre parole, vos attentes et vos espérances plus haut, et j’espère que tous ensemble, nous y arriverons », a-t-elle indiqué.

Le directeur général de l’Ecole nationale de la Magistrature, Jean Désiré Ossaga Madjoué, a invité les participants à mettre en application les enseignements reçus. « Les enseignements que vous recevez ici n’ont de sens que si vous les mettez en application dans vos juridictions », a-t-il fait savoir, ajoutant qu’il sera très heureux de savoir « qu’ils organisent leurs services de sorte que la justice ne soit plus lente ».

L’objectif de ce séminaire était de renforcer la cohésion des services ; de structurer les modes de collaboration à travers une ligne de conduite partagée par tous les collaborateurs ; de gérer la complexité de leurs juridictions respectives et la diversité des situations qui se présenteront à eux.