ACCUEIL > ECONOMIE > Assala Energy recupere l’espace laissé par Schell Gabon 


Assala Energy recupere l’espace laissé par Schell Gabon 

  4 octobre 2017 à 00h29min 0 Commentaire(s)


Le gouvernement a officiellement entériné, le 29 septembre, la cession des actifs terrestres de Shell Gabon au profit de son nouveau repreneur Assala Energy, une société d’investissement du groupe américain Carlyle. Ce dernier absorbera du coup environ 430 employés locaux de Shell.


La signature des documents de transferts s’est déroulée dans l’enceinte du ministère du Pétrole et des Hydrocarbures entre le ministre Pascal Houangni Ambouroue (Pétrole), Régis Immongault (Economie), Osa Igiehon (P-DG Shell) et une forte délégation d’Assala Energy, conduite par son directeur Afrique.


« Avec cette cession d’actifs, le gouvernement tient absolument à relancer la production dans le secteur pétrolier. Nous voulons faire que dans les mois et les années à venir, la production pétrolière batte son plein au niveau du Gabon », s’est réjoui Pascal Houangni Ambouroue.


Interrogé sur les rumeurs d’un départ définitif de Shell du Gabon, le ministre de l’Economie a démenti cette information. « Shell va continuer ses activités au Gabon, mais va aussi s’intéresser à d’autres secteurs. Notamment le secteur gazier. Et comme l’a signifié le ministre du Pétrole, cette cession ne concerne que les activités onshore.

Shell est un partenaire historique du Gabon. Pour nous l’essentiel est de relancer les activités dans le domaine et permettre que nous recherchions davantage d’huile pour le bien de l’économie gabonaise », a indiqué pour sa part Régis Immongault.