ACCUEIL > ENVIRONNEMENT > Atelier relatif aux études d’impact environnemental 


Atelier relatif aux études d’impact environnemental 

  14 juin 2015 à 23h34min 1 Commentaire(s)


Une rencontre enrichissante 

Celle-ci animée par Boulnois Renold et son collègue TS du cabinet Biotop, a permis aux participants de s’imprégner des mécanismes de transfert des compétences dans la gestion et surtout la conduite des études d’impact en périphérie des parcs nationaux. 
La salle de conférence de l’Institut Français (IF) de Libreville a prêté dernièrement son cadre à la tenue de l’atelier sur les études d’impact environnemental, un rends-vous du donner et du recevoir animé par Renold Boulnois et son collègue TS du cabinet Biotop, et auquel ont pris part plusieurs responsables des entreprises.

Cette formation qui a duré trois (3) jours a porté essentiellement sur trois modules à savoir : stabilisation des procédures entre la direction générale de l’environnement (DGE) et l’agence nationale des parcs nationaux (ANPN), les résultats produits dans le cadre du programme d’appui à la gouvernance sectorielle (AGOS), sensibilisation des parcs nationaux dans la définition de la conception des projets, fondements réglementaires du plan de gestion environnementale et sociale, ainsi que sur les principes d’élaboration et les recommandations pour sa création. Durant les travaux, les participants ont ébauché un guide d’application du manuel de procédure pour l’instruction des études d’impact environnemental, et le suivi des projets dans les zones tampons des parcs nationaux.

Le chef d’oeuvre selon ses concepteurs devrait clairement faire ressortir les neuf étapes à respecter dans le cadre du suivi-évaluation d’un projet, ce qui indubitablement interpelle en premier lieu l’agence nationale des parcs nationaux (ANPN), afin qu’elle parvienne préalablement à la sensibilisation des opérations agrées avant le démarrage de tout projet dans les zones tampons au parcs nationaux, une mission qui va bénéficier d’un financement initié par l’union Européenne. 

Gabontribune : Victor Mba