ACCUEIL > SPORTS > Basketball academy, un vivier de talents 


Basketball academy, un vivier de talents 

  7 mai 2018 à 22h52min 0 Commentaire(s)


Organisée depuis déjà quatre éditions par l’association basketball académy club (Bac) que dirige Willy Conrad Asseko, la compétition de la balle orange baptisée, ‘‘Cowbell bac league’’, est un vivier de talents, qui connaît un engouement certains auprès des jeunes des différents établissements de Libreville.

Lancée cette année, plus précisément le 24 février dernier, la compétition fait son bonhomme de chemin. Le week-end écoulé, plus de 200 jeunes ont pris d’assaut le gymnase de l’école Ruban vert pour participer à la phase éliminatoire.
Outre les activités sportives qui visent essentiellement à occuper sainement les jeunes, l’association basket académie club a également initié des actions parallèles telles que la sensibilisation contre les drogues, les échecs scolaires et le leadership féminin.
Grâce au management du bureau directeur de l’association, cinq jeunes viennent de bénéficier de bourses financées par l’ambassade des USA au Gabon. Dénommé Plan-africanyouth leadership program (Paylp), ce programme va permettre à ces derniers de se rendre au pays de l’oncle Sam du 4 au 25 août 2018.

Là-bas, ils suivront des formations sur le leadership, le développement communautaire et la résolution des conflits. Ces échanges auront lieu dans les collèges, universités et institutions à travers les États-Unis.

Actuellement sur les traces du National basketball association (Nba), grâce au partenariat tissé avec la branche Afrique de la Nba, le jeune Yan Assa âgé de 14 ans (1,98 m) a bénéficié d’un séjour, au mois de mars dernier, au camp de basketball de San Antonio Spurs, équipe de basketball, au sein de laquelle Tony Parker, l’international français, est meneur.

Ancien international de la discipline, Willy Conrad Asseko, qui connaît bien le milieu, explique sa motivation et son engagement envers les jeunes talents par sa volonté de faire la promotion de la balle orange, mais surtout de dénicher des talents au Gabon. Lesquels talents pourront faire le bonheur des grandes écuries américaines et de l’équipe nationale du Gabon.

L’édition 2018 de la Cowbell bac league prend fin le 2 juin prochain.