ACCUEIL > SOCIETE > Can Total 2017 : Ce qu’il en dit


Can Total 2017 : Ce qu’il en dit

  20 janvier 2017 à 00h37min 0 Commentaire(s)


Après la rencontre entre le Gabon et la Guinée Bissau, le maire du quatrième arrondissement,

Jesson Ayenouet affichait sa réaction. Même si le plus difficile reste à faire devant le Burkina Faso et le Cameroun, le responsable du 4e arrondissement de Libreville y croit et estime que les panthères ne se sont pas mal en sortie. " Lorsqu’on ouvre les journaux ou qu’on regarde les chaines de télévision, il y’a un sentiment de fierté de voir que le Gabon fait la une en bien.

Il est donc important que soyons fière de cette compétition et de notre équipe. Les panthères ne s’identifient pas à un parti politique, à une province ou à un clan, mais à tout le Gabon. Au delà du sang rouge qui coule dans nos veines, nous avons un sang vert jaune bleu qui y coule aussi. soyons ensemble " a exprimé Jesson Ayenouet.

Donc pas question de se démotiver, même si la première rencontre ne répondait pas au résultat attendu. " Le résultat du premier match des panthères ne peut pas nous décourager. Le sport est un jeu de fairplay. Il faut donc être fairplay et continuer à encourager notre équipe. Ainsi nous irons vers la victoire.

Et se sera toujours la victoire du Gabon en terme d’organisation quelque soit l’issue des résultats au terme de la compétition. J’invite tout le monde à être fairplay comme nous à la mairie du 4e arrondissement" a conclut le maire. A titre de rappel la panthère ne rate pas souvent sa proie.

Nathan Moore / Gabon Tribune