ACCUEIL > ECONOMIE > Célébration à Libreville des 25 ans d’existence de l’Ohada


Célébration à Libreville des 25 ans d’existence de l’Ohada

  27 décembre 2018 à 08h10min 0 Commentaire(s)


A l’occasion de la célébration, du 17 au 20 décembre prochain, des 25 ans d’existence de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du Droit des affaires (Ohada), le ministre d’Etat, en charge de la Justice, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou, en sa qualité de président du Conseil des ministres de l’Ohada, a ouvert, ce lundi à Libreville, la réunion du comité des experts de ladite organisation.

Cette réunion préparatoire de la 47ème réunion du Conseil des ministres de l’Ohada, a pour objectif, entre autres, de traiter des questions financières avec en tête de liste le budget 2019 de l’Ohada qui doit « correspondre à des programmes d’activités claires, réalistes et réalisables dans le strict respect des termes de la lettre de cadrage budgétaire. (…) intégrer les appuis financiers attendus des partenaires techniques et financiers de l’Ohada », a souligné le ministre. Aussi, les sujets liés à la gestion du personnel des institutions notamment les postes vacants tel que le Secrétaire permanent, les activités normatives, les propositions de révision du Traité Ohada, etc. devront retenir l’attention des experts.

Pour le président du Conseil des ministres de l’Ohada, ces assises doivent permettre aux experts d’apporter « des avis pointus et recommandations constructives » à l’endroit du Conseil des ministres qui attend beaucoup des experts.

Cette cérémonie d’ouverture desdits travaux a permis à la présidente de la commission Ohada, Sophie Rose Olga Ndinga, de saluer les efforts du Pr Dorothée Cossi Sossa, actuel Secrétaire permanent de l’Ohada, pour « avoir porté haut la voix de l’Ohada en travaillant efficacement à la mise en œuvre des projets communautaires ambitieux », a-t-elle mentionné.

En marge de la rencontre des experts de l’Ohada, le ministre a reçu l’Ambassadeur du Cameroun au Gabon, Edith Félicie Noëlle Ondoua Ateba née Ngaeto, à son cabinet afin de solliciter le soutien du Gabon pour la candidature du Cameroun au secrétariat permanent de l’Ohada.

Notons que l’Ohada célèbre du 17 au 20 décembre en cours ses 25 ans d’existence à Libreville. En termes de bilan, il a lieu de retenir que cet outil technique au service de la croissance économique et du développement a participé à la création de plus de cent mille entreprises depuis la réforme de l’acte uniforme du droit des sociétés en 2014, grâce à la création du statut d’entreprenant. 

Aussi, la nouvelle modernisation du Registre de commerce et du crédit mobilier (RCCM) se présente actuellement comme un plus pour tout opérateur économique. Surtout pour ce qui est du Gabon qui utilise depuis novembre 2018 la solution logicielle Ohada. Dans le numéro spécial juridiction de Libreville ‘’Actes’’ de décembre 2018, l’on peut lire entre les lignes que l’utilisation de ce logiciel permettra à un potentiel investisseur à l’international de se connecter au fichier régional afin d’avoir les informations sur le tissu économique du Gabon.