ACCUEIL > SOCIETE > Célébration de la Journée mondiale de la météorologie à Libreville


Célébration de la Journée mondiale de la météorologie à Libreville

  25 mars 2019 à 20h45min 0 Commentaire(s)


Le Gabon, à l’instar de la communauté internationale, a célébré ce samedi 23 mars à Libreville, la Journée mondiale de la météorologie sous le thème « le soleil, la terre et le temps ».

Le thème choisi cette année par l’Organisation mondiale de la météorologie avait pour objectif de montrer le lien étroit existant entre ces terminologies. « En effet, depuis plus de 4.5 milliards d’années, le soleil, situé à 150 milliards de kilomètre de la terre, au cœur du système solaire, fournit à la terre l’énergie qui anime toute la vie. Il régit le temps qu’il fait, imprime le climat, cautionne nos humeurs et nos activités quotidiennes », a expliqué le Secrétaire général du ministère des Transports, Aloïse Bekale Ntoutoume, dans son discours de circonstance.
Cette journée a été marquée au Gabon par l’exposition au public des outils satellitaires par la direction générale de la météorologie et, entre autres, par l’Agence pour la sécurité de la Navigation en Afrique et Madagascar (Asecna).

D’après le SG, le Gabon comme toutes les nations craint le maintien de l’évolution des concentrations des gaz à effet de serre, qui pourrait aboutir à une hausse de température 3° et 5°Celsius (C) d’ici la fin du siècle.
« Notre pays s’est engagé à lutter contre le changement et le réchauffement climatiques en s’alignant à l’effort impulsé par les accords de Paris sur le climat. Efforts qui visent le maintien de l’augmentation de la température moyenne en deçà de 2°C tout en visant le seuil de 1.5°C », a souligné le SG.

Au-delà de ces engagements à l’international, le Gabon envisage, en plus des efforts déjà fournis sur le plan national, engager des études d’élaboration de la nouvelle carte du réseau météorologique du Gabon et l’acquisition des stations météo sol, afin de renforcer le réseau actuel.
« En termes d’équipements satellitaires, (…) la direction générale de la météorologie dispose de deux station PUMA et MESA. D’autres actions seront menées pour rendre plus efficace tout le système météorologique du Gabon », a annoncé Aloïse Bekale Ntoutoume.