ACCUEIL > ECONOMIE > Coupure de la route nationale 1 à Four-Place : Rétablissement provisoire de la circulation 


Coupure de la route nationale 1 à Four-Place : Rétablissement provisoire de la circulation 

  22 mai 2018 à 23h51min 0 Commentaire(s)


Une semaine après l’effondrement de la chaussée à Fourplace à 143 kilomètre de Libreville, le Premier ministre gabonais Emmanuel, Issoze Ngondet, accompagné des principaux responsables du ministère en Charge des Infrastructures, a effectué, dimanche, une visite d’inspection sanctionnée par le rétablissement de manière provisoire de la circulation.

Sur l’axe Fourplace−Bifoun, le Chef du gouvernement a vérifié l’effectivité des travaux d’urgence engagés depuis la semaine dernière. Il a dans la foulée, procédé à la coupure du ruban symbolisant le rétablissement provisoire de la circulation sur cette voie, en attendant le revêtement de la zone réparée.

Outre à cet endroit, il s’est également rendu à la station de pesage de Ndjolé. Là-bas, Emmanuel Issoze Ngondet s’est assuré du bon fonctionnement de cette infrastructure moderne, conformément aux textes réglementaires de la CEMAC relatifs au respect de la charge autorisée dont l’inobservation entraine la dégradation prématurée de la chaussée par les poids lourds.

Sur l’axe Ndjolé−Bifoun, il a fait le constat alarmant d’une dégradation avancée de la chaussée, particulièrement à 14 km de Ndjolé, sujet à un éboulement. Au regard des risques divers y afférents, des instructions fermes ont été données au ministre en Charge des Infrastructures en vue de la réhabilitation urgente de cette voie.

Au cours de ce déplacement, qui avait pour objectif principal la vérification de l’exécution des mesures arrêtées en début de semaine, le chef du gouvernement gabonais a salué la réactivité des équipes des Travaux publics, de l’Agence nationale des grands travaux (ANGTI) et du Génie Militaire et la bonne collaboration qui a prévalu entre elles durant ces travaux. Il a engagé le Gouvernement a toujours faire plus pour la sécurité des usagers.