ACCUEIL > ECONOMIE > Covid-19 : Vers un dépistage massif dans les entreprises


Covid-19 : Vers un dépistage massif dans les entreprises

  6 juillet 2020 à 21h13min 0 Commentaire(s)


Pour lutter contre le Covid-19 en milieu professionnel, la Confédération patronale gabonaise(CPG) sollicite du gouvernement le dépistage massif des employés en entreprise et la formation des médecins du travail par le Comité en charge de la riposte. Cette requête a été présentée au chef du gouvernement le 16 juin et devrait être approuvée par la signature d’un accord.

 
A la Primature le 16 juin, le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale entouré de quelques membres de son gouvernement et du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l’épidémie à Coronavirus (Copil) a reçu le président de la Confédération patronale gabonaise (CPG), Alain Ba Oumar. La CPG sollicite du gouvernement via le Copil, un partenariat en vue de faciliter le dépistage du Covid-19 dans les entreprises qui lui sont affiliées mais aussi, la formation des médecins du travail par le Copil dans le cadre de la prise en charge des personnes atteintes du Covid-19.

« Nous pensons pouvoir organiser avec le gouvernement un dépistage en entreprise qui éviterait à nos employés de devoir quitter leur lieux de travail pour aller en milieu hospitalier », a déclaré Alain Ba Oumar à l’issue de la rencontre. Pour lui, le dépistage des employés dans leur milieu « les rassurerait puisqu’ils seraient dépistés dans un environnement qui est le leur et qui permettrait d’accélérer le rythme de dépistage massif tel que le souhaite le gouvernement ». « Les entreprises ont l’habitude de gérer l’état de santé de leurs employés à travers des médecins conseil. Ça se fera également dans l’autre sens par le médecin conseil qui aura été outillé par le Copil pour gérer ce type de situation. C’est déjà le cas pour beaucoup de médecins du travail. Donc il sait exactement que faire en fonction des résultats qui reviendront », a expliqué Alain Ba Oumar.

La CPG dit vouloir accompagner le gouvernement dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et cet accompagnement devrait être matérialisé par la signature d’une convention. Une fois la convention signée, indique les services de la Primature, les équipes mobiles de dépistage du Copil prélèveront les employés sur leur lieu de travail et les résultats seront transmis dans un délai de 72h. « Concernant la prise en charge des patients contaminés, le responsable adjoint de la Commission technique a notamment indiqué que des formations des médecins du travail étaient en cours », a fait savoir la Primature qui indique que le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale a rassuré Alain Ba Oumar, de la disponibilité du ministère du Travail et du Copil à accompagner les entreprises dans cette entreprise.