ACCUEIL > POLITIQUE > Daniel Ona Ondo prête serment en qualité de Président de la Commission de la CEMAC


Daniel Ona Ondo prête serment en qualité de Président de la Commission de la CEMAC

  3 novembre 2017 à 07h29min 0 Commentaire(s)



Le nouveau Président de la commission de la CEMAC, le professeur Daniel Ona Ondo et le vice président, la tchadienne Fatima Haram Acyl ont prêté serment, jeudi devant la cour de justice de l’institution sous-régionale à N’djaména, au Tchad, au cours d’une audience solennelle, en présence des chefs d’Etats et de gouvernement membres.

C’est en présence du Premier ministre tchadien, Albert Pahimi Padacké et de son homologue gabonais, représentant le Chef de l’Etat, Emmanuel Issoze Ngondet, ainsi qu’un parterre de personnalités, que le Pr Daniel Ona Ondo a prêté serment devant les membres la Cour de justice de la CEMAC. A sa suite, la Vice - Présidente, Fatima Haram Acyl et les Commissaires du Cameroun, Congo, Guinée -Équatoriale et Centrafique se sont pliés au même rituel, qui marque le début effectif de leur mandat à la tête de cette institution communautaire d’Afrique Centrale pour 5 ans.

Dans son intervention, l’avocat général de la Cour de Justice de la CEMAC, a procédé à la lecture du curriculum vitae du nouveau président de la commission. Pour lui, le parcours multidimensionnel du Pr. Daniel Ona Ondo, ne fait aucun doute sur la qualité du choix porté sur lui et défendu en premier lieu par le président gabonais Ali Bongo Ondimba et de la conférence des chefs d’Etats.

« La commission est entre les bonnes mains, l’espoir est permis au vue du brillant parcours du Pr. Daniel Ona Ondo et toute son équipe », a-t-il dit.
la cérémonie solennelle de prestation de serment du gouvernement de la CEMAC a été présidée par le président de la République du Tchad, en sa qualité de président en exercice de la CEMAC, Idriss Déby Itno.

Nommé le 22 février 2017 et âgé de 71 ans, le professeur Daniel Ona Ondo est natif de la neuvième province du Gabon, le Woleu Ntem. Agrégé en économie, il est universitaire et fut recteur de l’université Omar Bongo (UOB), la plus grande du pays. Premier ministre lors du premier mandat du président Ali Bongo Ondimba, il a occupé auparavant sous Omar Bongo Ondimba, plusieurs postes ministériels. Il est membre du parti démocratique gabonais, (PDG, parti au pouvoir).
Il remplace le congolais Pierre Moussa.