ACCUEIL > ECONOMIE > De l’emploi en perspective à Port Gentil pour les jeunes et les femmes avec le projet « Idyanja


De l’emploi en perspective à Port Gentil pour les jeunes et les femmes avec le projet « Idyanja

  11 mars 2018 à 21h16min 0 Commentaire(s)


Les membres du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG, parti au pouvoir), de la province de l’Ogooué Maritime, ont lancé, samedi 3 mars à Port-Gentil, le projet « Idyanja », qui signifie « travail », visant à lancer et à soutenir les femmes et les jeunes dans l’entreprenariat.

Il est question pour les responsables politiques du Parti démocratique gabonais (PDG) de la province de l’Ogooué maritime, d’amener les femmes et les jeunes à se prendre en charge par la mise en place des microprojets, lesquels vont connaître un accompagnement financier, suivi et de formation au préalable.

Les membres du bureau politique vont soutenir cette initiative des microprojets, une émanation de l’ONG « Malachie », qui sera du reste chargée sélectionner les dossiers en toute objectivité en conformité avec le programme de l’ « Egalité des chances » du président de la République, Ali Bongo Ondimba. Ceci, en vue de permettre à chaque jeune et à chaque femme, sans distinction et répondant aux critères de sélection, de faire partie intégrante dudit projet et de se prendre en charge.

Outre le lancement officiel du projet « Idyanja », les membres du bureau politique de la province de l’Ogooué Maritime ont également, toujours dans le cadre de l’employabilité des jeunes et des femmes, ont annoncé la mise en service, dans les prochains jours, de deux restaurants municipaux à caractère social dans la commune de Port-Gentil. Ils ont procédé à l’étalage des batteries de cuisine et autres accessoires qui vont permettre le fonctionnement de ces structures gastronomiques qui pourront employer une cinquantaine de jeunes.

Prenant la parole, au nom de l’ensemble des membres du bureau politique, Jean-Fidèle Otandault a dit que « cet acte entre en droite ligne des mesures prises par le chef de l’Etat, en matière de création d’emplois ». Tout en souhaitant une réussite aux bénéficiaires des financements des microprojets et aux futurs employés des restaurants municipaux annoncés.

Pour sa part, le maire de la commune de Port-Gentil, Bernard Apérano s’est réjoui de cet acte qui, a-t-il poursuivi, constitue une première dans la municipalité dont il a la charge. Il a promis d’exonérer un temps les futurs promoteurs des taxes municipales, en vue de leur permettre de pratiquer des prix réduits par rapport aux autres restaurants de la ville.

Le lancement du projet « Idyanja » à Port-Gentil, a été une occasion pour les membres du bureau politique du PDG de se connecter positivement avec la jeunesse de l’Ogooué-Maritime. Il s’inscrit également dans le cadre de l’employabilité des jeunes, prôné par le président de la République en l’occurrence avec la création de 10.000 emplois, pour l’année 2018, dans son discours à la nation, le 31 décembre 2017.