ACCUEIL > ECONOMIE > Démarrage de l’opération de pose des vignettes taxis de l’année 2019 à Libreville


Démarrage de l’opération de pose des vignettes taxis de l’année 2019 à Libreville

  17 avril 2019 à 22h05min 0 Commentaire(s)


Le lancement de pose des premières vignettes pour l’année 2019 sur les véhicules de transport urbain à usage de taxis opérant à Libreville, a eu lieu, ce lundi 15 avril, dans l’enceinte de l’hôtel de ville. On enregistre approximativement 9200 autocollants de Gabon Télécom mis à la disposition de la mairie de Libreville.

Le Maire de Libreville, Léandre Zue et l’opérateur de télécommunication Gabon Télécom ont lancé conjointement la campagne de pose des vignettes sur les véhicules à usage de transports en commun, ce lundi 15 avril, dans l’enceinte de la municipalité. C’était en présence d’un parterre d’invités.
La pose symbolique des vignettes a donc été effectuée entre le Maire de Libreville et le directeur général de Gabon Télécom, suivis par les maires des différents arrondissements de Libreville. Pour cette première journée, 17 taxis ont fait office de collage de sticker.

Selon Serge Williams Akassaga, responsable des secteurs transports, ce partenariat est le fruit d’une collaboration exemplaire avec Gabon Télécom, le fournisseur. « Dans la convention, il est prévu que Gabon Télécom fournisse à la mairie de Libreville 7000 vignettes pour ce qui est des taxis, 1200 pour les taxis suburbains et 1000 pour les transports marchandises (TM). Ce qui fait approximativement 9200 opérateurs concernés. La convention arrête le coût de cette opération à 139.000 F CFA dans les caisses et une centaine de mille qui doit être reversée au trésor public. Nous sommes autour de 239.000 F CFA du coût de cette opération », a-t-il expliqué.

Non sans déclarer que l’année dernière, des contrefaçons ont été décelées par les services de gendarmerie de l’hôtel de ville où ces vignettes ont été vendues par des personnes non autorisées à hauteur de 235.000 F CFA, ce qui représente un énorme manque à gagner pour les services municipaux.

« Nous espérons que cette année tout va être sécurisé pour nous permettre de mener cette opération dans les voies conventionnelles régulées par le partenariat qui nous lie à Gabon Télécom. Il est prévu que Gabon Télécom nous fournisse la totalité dans un délai d’un mois et l’opération d’immatriculation va continuer », a conclu Serge Williams Akassaga. 

Pour les retardataires, il est donc demandé de s’acquitter de leurs taxes auprès des recettes de la municipalité de Libreville, pour bénéficier de la vignette 2019.