ACCUEIL > FAITS DIVERS > Des ballots de cannabis saisis à Libreville


Des ballots de cannabis saisis à Libreville

  21 février 2017 à 22h53min 0 Commentaire(s)


Les agents de l’antenne provinciale de l’Office central de lutte anti drogues (OCLAD), ont interpellés, vendredi dernier, Ambroise Mballa, de nationalité camerounaise en possession d’une importante quantité de chanvre indien destinées à la vente .

Selon les enquêteurs, Ambroise Mballa, âgé de 51 ans, taximan reconnu et vivant au quartier beau séjour (Nyali), dans le 5ème arrondissement de la commune de Libreville, faisait dans la vente illégale à haute échelle du cannabis.

L’indélicat, qui vit au Gabon depuis les années 1994, a été victime d’un guet-à-pan tendu par les agents de l’unité spécialisée des Forces de police nationale. Un indic sera sollicité pour que sieur Mballa lui livre une cinquantaine de bottes de chanvre indien, à raison de dix mille FCFA l’unité (10.000 FCFA).

‘’Il ne se doutait de rien puisque les précédentes livraisons que lui aurait confiées sa belle-sœur se sont bien déroulées. C’est elle qui ferait venir la marchandise de la Guinée Équatoriale, en passant par Mitzic, Sam et Minvoul, dans la province du Woleu-ntem.
L’arrestation s’est faite alors que l’intermédiaire Mballa s’apprêtait à écouler le produit, dans un hôtel situé au quartier beau séjour, comme l’avait indiqué le supposé client.

‘’Alors que j’attendais la personne qui avait commandé le colis. Je me suis retrouvé nez-à-nez avec les éléments de l’Oclad. Une fois ils m’ont arrêté avec les 50 bottes de cannabis, prévus pour cette livraison. Ils m’ont sommé de leur montrer les magasins où nous les conservons, à savoir Ozangué (Libreville) et Ntoum notre base arrière’’, a indiqué le mis en cause.

Il s’agirait d’une cargaison de plus de 10 ballots de chanvre indien, fragmentés en des milliers de bottes et prêts à la consommation. La valeur marchande de la cargaison est estimée à près de quatre millions de FCFA (4.000.000 FCFA).