ACCUEIL > POLITIQUE > Dialogue politique : les co-présidents des panels saluent la qualité des contributions


Dialogue politique : les co-présidents des panels saluent la qualité des contributions

  3 avril 2017 à 23h35min 0 Commentaire(s)


Au cours d’un point de presse animé jeudi au stade d’Angondjé, lieu du déroulement du dialogue politique, les co-présidents des quatre panels de la phase citoyenne se sont félicités de la qualité des propositions conformes aux thématiques au premier jour des travaux.

Devant les journalistes, les quatre coprésidents ont fait le résumé du déroulement des travaux par panel.

Prenant la parole en premier, le co-président du premier panel qui traite des reformes des institutions et de la consolidation de l’Etat de droit démocratique, Dieudonné Eko Mvé a fait état du bon déroulement des travaux, assorti des propositions formulées par les différents participants.

Pour sa part, le co-président du deuxième panel, axé sur les réformes de l’Etat, Gabriel Nzembi s’est félicité de la qualité des travaux du fait que les contributions des différents intervenants, représentants des mouvements syndicaux et associatifs, vont dans le sens de la thématique. Il a également rappelé le respect du canevas de travail constitué de la déclinaison du code de bonne conduite, du règlement intérieur ainsi que de la phase des contributions.

Le coprésident du troisième panel qui porte sur la modernisation de la vie publique, Esdras Mouhouloulou, a quant à lui, décliné les différentes étapes du déroulement des travaux. Il s’agit notamment de la lecture aux participants du code de bonne conduite, suivi de différentes communications jugées aussi conformes à la thématique.

Puis, le tour est revenu à Pépécy Ogouliguendé, co-président du quatrième panel qui aborde la question de la consolidation de la paix et de la cohésion nationale. Dans son intervention, elle a jugé les contributions « enrichissantes » et « bien préparées ».

Répondant aux questions des journalistes sur la problématique des contributions non rendues publiques pour absences ou empêchement des intervenants, les co-présidents ont rassuré les uns et les autres de ce que toutes les contributions sont portées à la connaissance de tous au niveau du panel et prises en compte dans le rapport final.
Joel Tatou : gabontribune