ACCUEIL > MONDE > Dopage : La Russie reconnaîtrait un « système institutionnel »


Dopage : La Russie reconnaîtrait un « système institutionnel »

  29 décembre 2016 à 00h40min 0 Commentaire(s)


La directrice actuelle de l’agence antidopage russe aurait reconnu la véracité d’un « système institutionnel » de dopage.

La publication du rapport McLaren sur le dopage avait été terrible pour la Russie. Les accusations portées avaient entraîné la suspension du pays des grandes compétitions internationales. Il était reproché, notamment, à la Russie d’avoir mis en place un système de dopage institutionnalisé.

Des accusations qui avaient toujours été réfutées par le gouvernement russe en place.

Mais dans une longue interview accordée au Ney York Times, Anna Antseliovich, actuelle directrice de l’agence russe antidopage (RUSADA) a reconnu qu’il y aurait bien eu un « système institutionnel de dopage ».

Si elle reconnaît l’utilisation de cocktails dopants, l’implication des services secrets ainsi que celle d’un Secrétaire d’Etat, elle précise que les membres hauts placés du gouvernement russe n’étaient pas au courant de l’existence de ce système.

Cependant, la RUSADA a immédiatement réagi aux révélations du New York Times en opposant un ferme démenti, prétextant des propos déformés et sortis de leur contexte.