ACCUEIL > ECONOMIE > Élection à la CPG : Le verdict se dessine


Élection à la CPG : Le verdict se dessine

  24 février 2017 à 10h18min 0 Commentaire(s)


Argumentaires forts quand on évoque le développement des entreprises. La course à la tête de la Confédération Patronale Gabonaise ( CPG), fait l’objet d’une attention particulière. Etat des lieux.

Un dossier suivit de très près. Certainement le plus complexe du patronat, au regard des enjeux. Chacun des deux candidats doit convaincre le plus grand nombre des patrons, à rallier son camp. Les arguments ne manquent pas. 

Il y’a tout d’abord le projet d’Alain Bâ Oumar, qui apparaît comme composante important de son programme de la présidence à la CPG. En se fondant sur ses déclarations, on peut dire qu’en cas d’élection, Alain Bâ Oumar opérera une forte inflexion sur le patronat en mettant l’humain au centre de ses préoccupations. << Nous voulons redonner à nos adhérents le sentiment de fierté et d’appartenance à une CPG forte, moderne, inclusive et efficace>> nous voyons inscrit sur l’unevde ses affiches de campagne.

L’autre candidat, Jean Bernard Boumah, quant à lui, s’est attaché à faire de l’intégration des entreprises dans les marchés sous régionaux comme pierre angulaire de son mandat en cas d’élection. Le candidat ici, touche un point essentiel pour la prospérité de ses adhérents. Et il vise également une forte impulsion des PME dans les partenariats public privé.

Il n’est d’ambition légitime que celle qui n’oublie jamais de partager. Prévaloir l’humain, intégrer les entreprises dans les marchés sous régionaux, c’est sur ces programmes de campagne que la CPG de demain se fera. Si certains demeurent encore dans l’obscurité, qu’aujourd’hui, ils puissent etre eclaires. Attention, ce vendredi, verdict.

Nathan Moore