ACCUEIL > ECONOMIE > Election à la présidence de la Confédération patronale gabonaise : Vers un nouveau duel entre Alain Bâ Oumar et Jean Bernard Boumah ?


Election à la présidence de la Confédération patronale gabonaise : Vers un nouveau duel entre Alain Bâ Oumar et Jean Bernard Boumah ?

  1er mars 2020 à 17h23min 0 Commentaire(s)


L’élection du nouveau président de la CPG, le principal groupement patronal aura lieu en avril prochain. 
Les administrateurs de la Confédération patronale gabonaise se sont réunis, le 24 février 2020, à Libreville à l’occasion de son conseil d’administration.

A cette occasion, les membres du bureau ont pris note de l’expiration le 24 février 2020, du mandat de trois ans du bureau exécutif. Ils ont reçu mandat pour conduire les affaires courantes jusqu’à la fin du processus électoral qui aboutira, en avril 2020, à la désignation du nouveau président de la CPG et de son 1er vice-président, conformément aux réformes récemment adoptées en la matière.
« À cet effet, une commission ad hoc chargée de l’organisation de cette élection a été mise en place, et communiquera à brève échéance sur le processus et le calendrier électoral », précise un communiqué de la CPG.

Si Alain Bâ Oumar devrait, de façon certaine, briguer sa propre succession, son rival lors de la précédente élection, Jean Bernard Boumah, n’a pas encore fait savoir s’il serait ou non candidat. En février 2017, le directeur général d’IG Telecom l’avait emportait sur le directeur général exécutif du Groupe Ceca Gadis et président sortant d’alors de la CPG au terme d’un scrutin très serré par la plus courte des marges, 29 voix contre 28 au second tour.

Pour rappel, la Confédération patronale gabonaise est le principal regroupement patronal dans le pays. Elle regroupe 260 entreprises qui représentent 80 % du PIB et 90 % de l’emploi formel gabonais.

Gabontribune/ Joel Tatou