ACCUEIL > POLITIQUE > Etat de santé d’Ali Bongo Ondimba : le PDG déplore l’attitude de certains politiciens, et appelle à une mobilisation autour du président gabonais


Etat de santé d’Ali Bongo Ondimba : le PDG déplore l’attitude de certains politiciens, et appelle à une mobilisation autour du président gabonais

  5 novembre 2018 à 23h00min 304 Commentaire(s)


Face aux nombreuses informations sur la santé du président gabonais, exprimées dans la presse et les réseaux sociaux par certains hommes politiques de l’opposition, le secrétaire général du Parti Démocratique Gabonais (PDG, au pouvoir), Éric Dodo Bounguendza, a tenu un point de presse ce lundi, pour dénoncer ce comportement anti-citoyen et qui frise la diffamation, avant d’appeler les gabonais à se mobiliser autour du Chef de l’Etat.

« Alors que le peuple gabonais attend de ses politiciens un but commun et des valeurs communes, le peuple étonné constate avec détresse des politiciens bassement moraux », déclare Éric Dodo Bounguendza, avant de souligner que « ces partis politiques décontenancés, ces politiciens reprouvés et ces compatriotes irrationnels, doivent comprendre une fois pour toutes, que le peuple gabonais n’est pas un marché électoral permanent ».

Une déclaration du secrétaire général du PDG, qui sonne comme un ras-le-bol, face à toutes ces informations sur la santé d’Ali Bongo Ondimba, qu’il qualifie de mensongères, fondées sur aucune preuve, et dont l’objectif inavoué serait de mettre en mal l’unité nationale et le vivre ensemble du peuple gabonais.

Face à ces informations diffamatoires et infondées sur Ali Bongo Ondimba, le SG du PDG a dit s’en remettre à l’intelligence du peuple gabonais et à son discernement face aux fausses informations exprimées ça et là. 

S’adressant aux populations gabonaises, le Parti d’Ali Bongo Ondimba les appelle à la sérénité, à la clairvoyance, à la prévoyance et à l’éveil patriotique, devant l’usage immodéré de la mauvaise foi « dont font preuve certains partis politiques déconsidérés et certains compatriotes devenus dans l’extravagance, docteur ès prêt à penser, donc démagogue et verbologue de notre jeune démocratie ».

Pour conclure, Éric Dodo Bounguendza leur demande de se mobiliser autour du président de la République, pour accélérer la transformation du Gabon, en vue d’assurer leur épanouissement multiforme.