ACCUEIL > ECONOMIE > Financement des PME gabonaises : le Gabon sollicite l’aide de la Fondation Tony Elumelu


Financement des PME gabonaises : le Gabon sollicite l’aide de la Fondation Tony Elumelu

  13 janvier 2021 à 23h45min 0 Commentaire(s)


Séduites par la réussite de cette initiative au Mali, les autorités gabonaises souhaitent également être accompagnées cette année par la fondation du philanthrope nigérian et son partenaire, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), en vue du financement des jeunes petites et moyennes entreprises locales.

 
En novembre 2020, la Fondation Tony Elumelu (TEF) et son partenaire, le Programme des Nations unies pour le développement, ont lancé au Mali un programme destiné à l’autonomisation de 10 000 jeunes entrepreneurs de ce pays de l’Afrique de l’Ouest. Étalée sur trois ans, cette initiative entre dans le cadre du soutien des deux partenaires à la relance économique au Mali.

Alors que le Gabon est lui-même lancé dans un vaste chantier de relance de son économie pour tenter de contrer la double crise sanitaire et économique actuelle, le ministre en charge des PME ne cache pas son intérêt pour l’initiative des deux entités dont il a récemment sollicité un coup de pouce au profit des jeunes entrepreneurs gabonais sur le même modèle malien. Le 11 janvier, Hughes Mbandinga Madiya a en effet présidé une séance de travail avec Eugenia Onyekwelu et Francis James, respectivement directrice générale de UBA Gabon et Représentant résident au Gabon du Pnud. Au centre de leurs échanges : l’éventualité d’un partenariat avec la TEF pour le financement des PME locales.

« J’ai convoqué cette séance de travail afin d’explorer avec les deux partenaires au développement, UBA et le Pnud, la possibilité d’une fusion des synergies pour le financement des porteurs nationaux d’idées entrepreneuriales. Ceci en référence au modèle de partenariat entre les deux entités, expérimenté et développé avec succès dernièrement au Mali », explique sur Facebook le membre du gouvernement.

« En réunissant sur la même table ces deux partenaires, je souhaite renforcer à travers la fusion des stratégies, le potentiel des jeunes entrepreneurs gabonais et leur permettre de bénéficier d’avantages qui iraient jusqu’au financement de leurs activités », poursuit-il, invitant les très petites entreprises (TPE) et les PME gabonaises débutantes à postuler à la 7e édition du programme d’entrepreneuriat de la TEF du 1er janvier au 31 mars 2021.