ACCUEIL > ECONOMIE > Formation des acteurs des secteurs assurance et pétrole sur le transport et la distribution des produits pétroliers


Formation des acteurs des secteurs assurance et pétrole sur le transport et la distribution des produits pétroliers

  29 mars 2019 à 21h48min 0 Commentaire(s)

La Fédération gabonaise des sociétés d’assurance « FEGASA », a ouvert, le jeudi 28 mars à Libreville, un séminaire de formation destiné aux acteurs des assurances et des secteurs pétroliers sur la problématique assurancielle du transport des produits pétroliers.

Les objectifs poursuivis dans le sous-secteur des hydrocarbures demeurent la sécurisation de l’approvisionnement des investissements et, la création des conditions favorables pour la réduction des coûts et l’assurance d’une bonne qualité des produits pétroliers. 

Dans son propos préliminaire le président de la Fédération gabonaise des assurances, Dr Andrew Crépin Gwodock, est revenu sur l’importance de cette rencontre des différents acteurs de ces secteurs. « C’est un rendez-vous des assurances dans sa 2ème édition. Il s’agit d’un partenariat signé avec des partenaires européens et africains pour donner des outils aux acteurs du secteur, un cadre d’échanges entre les experts sur le transport et distributions des produits pétroliers qui sont importants pour l’ économie de notre pays ».

Pour le directeur de la société commerciale gabonaise de réassurance, Judicaël Mawi, le secteur assurancielle veut répondre aux aspirations des investisseurs. Cela passe par une dynamique de renforcement de capacité. 
« Il faut édifier le marché dans le transport et la distribution des produits pétroliers qui comportent des risques. Il est question de proposer des solutions et possibilités en matière assurancielle et d’apporter la sécurité pour tous », a-t-il déclaré.

Pendant deux jours, les différents séminaristes nationaux et internationaux issus des marchés d’assurances et du pétrole, vont se doter de nouveaux outils techniques dans la maîtrise du transport et de la distribution des produits pétroliers, capables de leur permettre de repenser la couverture assurancielle. 

Rappelons qu’au Gabon la révision du nouveau code des hydrocarbures est en cours ; les autorités gabonaises ont mis en œuvre un cadre institutionnel favorable à la protection des intérêts financiers des personnes morales et physiques.