ACCUEIL > ECONOMIE > [Gabon] Coronavirus : Le dépistage payant de la clinique Chambier qui fait jaser


[Gabon] Coronavirus : Le dépistage payant de la clinique Chambier qui fait jaser

  10 juin 2020 à 23h20min 0 Commentaire(s)



Coronavirus oblige, dans plusieurs structures sanitaires de Libreville, les patients soumis à certains examens médicaux sont contraints de se faire dépister mais à leurs frais. Ce qui fait jaser plus d’un.
 
A Libreville, nombre de structures sanitaires, en plus du respect de l’imposition du respect des mesures et gestes barrières, contraignent les patients devant effectuer certains examens, à se soumettre à des tests de dépistage du Covid-19. « Je me suis rendu à la Polyclinique Chambrier. Il était question pour moi de faire un scanner.

A ma grande surprise, le spécialiste qui s’occupe du service imagerie, pour ce qui est du scanner, me fait savoir que ceux qui doivent faire les scanners doivent impérativement faire un autre scanner thoracique afin de savoir s’ils sont porteurs du Covid-19 », relate un patient contrarié par cette décision. « J’ai été choqué qu’on me soumette encore à un autre scanner de l’ordre de 30.000 francs d’autant plus que celui que je dois faire est à 136.000 francs CFA avec la prise en charge de la Cnamgs. Le comble c’est qu’on ne nous donne aucune explication quant au fait qu’on doit payer cet examen », a-t-il ajouté.

Ces structures ont-elles le droit de rendre ce dépistage obligatoire, s’interrogent les patients. Les blouses blanches justifient cette nouvelle obligation par la nécessité d’empêcher la diffusion du virus mais surtout, celle de prendre en charge à temps, une personne contaminée. Une précaution résolument compréhensible. Pour les patients cependant, ce qui heurte c’est le fait de devoir débourser de l’argent. « Si les gens veulent faire des examens normaux comme des scanners, des IRM et autres qu’on les laisse faire leurs examens pour se soigner.

Mais si on les oblige à faire un dépistage du Covid-19, qu’on le leur fasse gratuitement. On trouve tout cet argent où ? », s’irrite un patient.
Prêchant pour sa structure, le Dr Aworet explique que « le dépistage est fait dans notre structure de deux manières. Soit en prélevant la salive pour la recherche du virus directement qui s’appelle le PCR ou bien un scanner thoracique pour dépister les lésions dues au Covid-19 ».

« S’il s’agit du dépistage de la salive, donc le PCR, le prix conventionné est de 20.000 francs CFA. S’il s’agit d’un scanner thoracique pulmonaire, le prix est de 30.000 francs CFA. Le scanner thoracique est à 100.000 francs CFA. Nous avons voulu pour permettre aux populations d’accéder à ce dépistage, de le ramener à 30.000 francs CFA », a précisé la directrice de la Polyclinique Chambrier sur les antennes de Radio Gabon.

Alors que pour l’opinion, la prise en charge du Covid-19 est intégralement du ressort du Comité de riposte contre cette pandémie dans le pays, le directeur général de Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), à travers une note datée du 4 mai, révélait le contraire. En réaction, le Comité en charge de la riposte indiquait qu’une entente devait se faire entre les deux parties en cette période de crise sanitaire. Près d’un mois après, les patients contraints de débourser leur argent pour des tests liés au Covid-19, s’interrogent sur les contours de cette entente.