ACCUEIL > SOCIETE > Gabon/HCR : Les Officiers de police judiciaire sensibilisés sur les droits du réfugié 


Gabon/HCR : Les Officiers de police judiciaire sensibilisés sur les droits du réfugié 

  27 juin 2018 à 10h25min 0 Commentaire(s)


La Secrétaire permanente de la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), Evelyne Otsobogo a échangé, vendredi dernier à Oyem, chef-lieu de province du Woleu-Ntem, avec les Officiers de police judiciaire (OPJ) sur la protection des réfugiés et autres demandeurs d’asile résidant sur le territoire national .

‘’Nous avons échangé avec les Officiers de police judiciaire (OPJ) sur la protection des réfugiés, car nous pensons qu’une action de sensibilisation est toujours nécessaire pour plus de responsabilité de nos agents sur le terrain. De même que nous entendons respecter les engagements du Gabon en matière de droit de l’homme’’, a fait observer, Mme Otsobogo.

La secrétaire permanente de la CNR a par ailleurs profité de cet échange pour distribuer à ses interlocuteurs des fascicules portant sur les ‘’Droits et devoirs des réfugiés’’, la ‘’Carte d’identité de refugié’’ et la ‘’Procédure d’asile au Gabon’’.

Selon la Convention de 1951 et celle de l’Organisation de l’Unité africaine (OUA) de 1969, relatives au statut des réfugiés, un réfugié est une personne qui, ’’craignant avec raison d’être persécutée du fait de sa race, de sa religion, de sa nationalité, de son appartenance à un certain groupe social ou de ses opinions politiques, se trouve hors du pays dont elle a la nationalité et qui ne peut ou, du fait de cette crainte, ne veut se réclamer de la protection de ce pays ’’.

Tandis qu’un demandeur d’asile est une personne qui dit être un réfugié et dont la demande n’a pas encore été examinée de manière définitive.

Notons qu’au Gabon, le dernier recensement fait état de 900 réfugiés demandeurs d’asile de 16 nationalités différentes, avait-elle précisé le 20 juin à l’occasion de la journée mondiale du réfugié.