ACCUEIL > ECONOMIE > Gabon : grève au ministère de l’économie


Gabon : grève au ministère de l’économie

  4 août 2017 à 00h14min 0 Commentaire(s)


Le personnel des Impôts, de la Douane, du Trésor public et des Hydrocarbures ont déclenché mercredi une grève d’avertissement de 72 heures pour contraindre l’administration publique de verser plusieurs mois d’arriérés de primes.

Les personnels de toutes ces administrations, réunis au sein d’un intersyndical, ont organisé un sit-in devant le siège du ministère de l’Economie à Libreville.
"Nous réclamons 3 mois d’arriérés de primes et 5 mois de bonus", a déclaré le porte-parole des grévistes, Erisco Wilfried Ossialas Mvou.

"Nous sommes venus ici pour dire au gouvernement d’ouvrir le dialogue mais nous avons trouvé le portail fermé par des policiers", a déploré M. Ossialas Mvou.
Le ministre de l’Economie, Régis Immongault a reconnu l’existence de ces arriérés de primes. Il a cependant indiqué que des réformes en cours obligent les agents de ces administrations à collecter plus de recettes publiques pour mériter les primes réclamées.
Le Gabon est l’un des Etats d’Afrique centrale durement frappés par la crise provoquée par la chute des cours des matières premières dont le pétrole, principale source de revenus de l’Etat.

Le pays a été obligé de faire recours au Fonds monétaire international (FMI) pour financer son programme de relance économique. Le FMI qui a accordé au pays un prêt de 642 milliards de FCFA recommande fortement au gouvernement d’accroître la collecte des recettes hors pétrole. Ce sont notamment les agents en grève qui sont chargés de collecter ces recettes.