ACCUEIL > SOCIETE > Gabon : les étudiants critique la hausse des frais d’inscription


Gabon : les étudiants critique la hausse des frais d’inscription

  8 août 2017 à 21h42min 0 Commentaire(s)


L’augmentation importante et soudaine, dès la rentrée prochaine, des frais d’inscription et de scolarité à l’université provoque une polémique au Gabon. Le recteur de l’université affirme que l’augmentation était nécessaire et sera indolore, les étudiants et leurs représentants dénoncent une mesure « brutale ».

Le décret publié fin juillet par le ministère de l’Enseignement supérieur du Gabon a provoqué un véritable tollé, et pour cause : l’augmentation des frais d’inscription à l’université, qui entrera en vigueur dès la rentrée prochaine, est très forte.

Les étudiants de la 1ère à la 3e année devront débourser 9 000 francs CFA, au lieu des 5 000 francs CFA en vigueur jusque. Pour les étudiants en master, la facture passe de 20 000 à 75 000 francs CFA, et il faudra débourser 75 000 francs CFA pour entrer dans le cycle de doctorat.

Le décret ministériel prévoit également une augmentation substantielle des tarifs pour les étudiants salariés, qui doivent désormais débourser entre 650 000 et 1 million de francs pour s’inscrire.
« C’est une décision injuste »

La première salve contre ce décret a été tirée vendredi 4 août, par l’ONG Educaf, lors d’une conférence de presse. « Il n’est pas question de penser que c’est sur le dos de l’enfant pauvres, démunis, qu’ils vont construire les écoles et les établissements scolaires. C’est une décision injuste », a alors dénoncé Geofroy Foumboula Lébika, président d’Educaf.