ACCUEIL > ECONOMIE > Gabon : une partie des abonnés Internet de Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly privée de l’accès à Internet, à Libreville, depuis 4 jours


Gabon : une partie des abonnés Internet de Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly privée de l’accès à Internet, à Libreville, depuis 4 jours

  4 février 2018 à 23h27min 0 Commentaire(s)


Depuis quatre jours, les abonnés des fournisseurs d’accès Internet (FAI) Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly résidant dans la zone d’Angondjé, au Nord de Libreville au Gabon, sont privés de l’accès aux services.

La situation qui remonte au 22 janvier 2018, rapporte le site d’information gabonreview, découle d’une coupure de l’alimentation électrique sur le site technique de l’opérateur de téléphonie mobile Azur. C’est sur cette installation électrique que sont connectés les équipements des quatre FAI sur la base d’un partage d’infrastructures.

Pour les abonnés qui sont dans l’incapacité de communiquer ou de travailler, la résolution de ce problème par les fournisseurs d’accès, était attendue dans les plus brefs délais. Mais rien ne semble avoir été fait pour un retour du service à la normale.

Désormais, ils espèrent que l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCEP), gendarme du marché télécoms national et garant de la qualité des services télécoms fournis aux consommateurs, se saisisse du dossier pour un rapide retour du service pour lequel ils dépensent de l’argent.

Sur le marché Internet gabonais, dix fournisseurs d’accès répartis en deux groupes, se livrent bataille. Le groupe des opérateurs mobile (Airtel, Gabon Telecom Mobile et Azur) dominait avec 99,15% de part du marché, selon les dernières statistiques de l’ARCEP publiées en juin 2017.

Le groupe des fournisseurs d’accès fixe dans lequel se retrouvent Solsi, Digicom, Ipi9 et Wifly, principalement basés à Libreville pour la plupart, se disputait les 0,85% de part restante dans lesquels Gabon Telecom Fixe arrachait 0,75%.