ACCUEIL > SOCIETE > Gestion durable des écosystèmes forestiers : la Coordination nationale Comifac Gabon en formation


Gestion durable des écosystèmes forestiers : la Coordination nationale Comifac Gabon en formation

  25 novembre 2018 à 15h35min 0 Commentaire(s)


La Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) a organisé, ce jeudi à Libreville, un atelier national de vulgarisation du Plan de convergence 2 de la Comifac pour la décennie 2015-2025.
Ouvert par le ministre délégué aux Eaux et Forêts du Gabon, Léa Mikala, cet atelier avait pour but de donner à la partie gabonaise des orientations stratégiques et opérationnelles, rôle et responsabilités des parties prenantes et financements du Plan de convergence 2 révisé en 2014. Mais aussi de partager l’expérience du Plan de convergence 1 adopté en 2005 par les chefs d’Etat de la sous-région.

Avec l’appui des experts japonais de l’Agence Japonaise de Coopération internationale (Jica), le tour était à la Coordination nationale de la Comifac Gabon, après la Guinée équatoriale, la République démocratique du Congo et le Rwanda.

En effet, les stratégies des pays membres de la Comifac, en matière de conservation et de gestion durable des écosystèmes forestiers en Afrique centrale pour la décennie 2015-2025, sont composées de six axes prioritaires d’intervention et de trois axes transversaux. Il s’agit de l’harmonisation des politiques forestières environnementales ; la gestion et valorisation durable des ressources forestières ; la conservation et l’utilisation durable de la diversité biologique ; la lutte contre les effets du changement climatique et la désertification ; le développement socio-économique et participation multi-acteurs ainsi que le financement durable qui passe par la formation et renforcement des capacités, la recherche-développement et la sensibilisation. 
« Ces axes cadrent parfaitement avec les orientations contenues dans le Plan sectoriel Forêt-Bois du Plan stratégique Gabon émergeant qui est la traduction opérationnelle du projet de Société du président de la République, Ali Bongo Ondimba », a déclaré le ministre délégué aux Eaux et Forêts.

Le représentant exécutif de la Comifac, Valérie Tchuante, a, quant à lui, invité toutes les parties prenantes du secteur forêts et environnement à soutenir la mise en place dudit Plan avant d’exhorter la Coordination nationale de la Comifac Gabon à renforcer ses efforts dans l’accomplissement de ses missions, notamment, assurer la coordination et le suivi de la mise en œuvre dudit plan de convergence.