ACCUEIL > ECONOMIE > Guy Christian Mavioga prend les commandes de Pizolub


Guy Christian Mavioga prend les commandes de Pizolub

  17 mars 2019 à 21h45min 0 Commentaire(s)


Le Directeur général de Pizolub, Société gabonaise PIZO de Formulation des lubrifiants (PIZOLUB), Guy Christian Mavioga, a été installé le vendredi 15 mars, à Port-Gentil (Ouest), dans ses nouvelles fonctions par le ministre du Pétrole, du Gaz et des Hydrocarbures, Pascal Houagni Ambourouet. 

Le Directeur général de Pizolub remplace à ce poste l’ancien ministre Pono Opape avec qui la passation de charge s’est faite. Le directeur entrant, installé dans ses nouvelles fonctions, a dit prendre la mesure des charges qui sont désormais les siennes à la tête de l’entreprise.
Guy Christian Mavioga arrive à Pizolub dans un contexte particulier où la productivité de la boîte ne permet pas au Gabon et aux Gabonais, de s’imposer localement sur le marché des lubrifiants, du fait d’une complicité sournoise entre les forces endogènes et exogènes à l’entreprise.

Et à propos, il préconise, dans les tout prochains jours, avant de passer au Conseil d’Administration, de présenter au Gouvernement, un business-plan pour relever l’entreprise nationale Pizolub.
Pour se faire, il établira un diagnostic rigoureux du passif, voir de l’héritage, en identifiant les contraintes et les opportunités, non sans demander le soutien total du ministre du Pétrole (...) sur la classification de PIZOLUB parmi les entreprises pétrolières.

Le but étant de permettre à l’entité dont il a désormais la charge, de rentrer dans une compétitivité cohérente, en phase avec la relance de l’économie et la mise en musique des rêves du président de la République, Ali Bongo Ondimba, dans le secteur hydrocarbures.

La revalorisation du poids des actions de l’entreprise, pour oxygéner les ressources propres, et la nécessité d’ouvrir le capital à d’autres partenaires, tels que Gabon Oil Company (GOC), Pétro-Gabon, et bien d’autres, comptent parmi les priorités de Pizolub, a-t-il mentionné dans son discours.
Au titre des mesures devant aider, dans le cadre du diagnostic et autres solutions à apporter, il y a la nécessité d’augmenter le capital social par émission d’actions nouvelles et par majoration du montant nominal des actions existantes, conformément aux dispositions de l’article 8 des statuts de Pizolub.

Les propositions faites au ministre du Pétrole sous forme de demandes pressantes sont de nature à rechercher la relève immédiate de PIZOLUB, qui peut désormais augmenter sa production d’une part, et avoir le monopole du marché des lubrifiants au Gabon, a-t-il renchéri. 

Il a par la même occasion appelé le personnel à se mobiliser, pour agir ensemble, au bénéfice de la prospérité partagée tant souhaitée par le Chef de l’Etat gabonais. Une mobilisation pour agir au bénéfice d’une économie diversifiée, forte et efficace, génératrice d’emplois ; d’une justice sociale, garante d’une paix qui rassure personnel et partenaires. Faire de PIZOLUB une très grande entreprise, est la priorité de la nouvelle direction.

Guy Christian Mavioga a remercié les autorités gabonaises dont le président de la République, le Premier ministre, Julien Nkoghé Békalé, pour la confiance placée en lui, en le nommant en qualité de Directeur général de Pizolub.