ACCUEIL > SOCIETE > Humaniser le milieu carcéral, le défi du Commandant de la prison de Libreville, Gabriel Assoumou Ella


Humaniser le milieu carcéral, le défi du Commandant de la prison de Libreville, Gabriel Assoumou Ella

  27 mai 2018 à 22h19min 0 Commentaire(s)


Le nouveau directeur de la prison centrale de Libreville, le Commandant Gabriel Assoumou Ella, prenant ses fonctions, ce jeudi, au cours d’une cérémonie de passation de charges présidée par le Général de brigade, le Commandant en chef de la sécurité pénitentiaire, Olivier Moulengui Nfondo, s’est engagé à humaniser le milieu carcéral.

Nommé en conseil des ministres du 17 mai dernier, le Commandant Gabriel Assoumou Ella succède au Colonel Paul Mitombo. Dans son discours, le nouveau patron de la prison centrale de Libreville a mis un accent sur les conditions de détention en milieu carcéral, dans le souci de prendre des dispositions utiles pour humaniser l’environnement carcéral.

« Je viens tout mettre en place pour humaniser le milieu carcéral. La prison est un endroit fermé et beaucoup de choses se disent, parce que les gens ne savent pas exactement ce qui se passe. La sécurité pénitentiaire a besoin d’un souffle nouveau pour les questions d’humanisation », a-t-il déclaré.

Sur la question des droits de l’homme, il a promis de faire en sorte que l’univers carcéral soit plus ou moins amélioré. « Tout sera mis en œuvre pour que les gens comprennent que les prisonniers, derrière les barreaux sont des citoyens, mais qui ont eu maille à partir avec la justice. Donc, je prendrai toutes les dispositions nécessaires pour que les détenus soient mieux traités », a-t-il soutenu.

Le Commandant Assoumou Ella a remercié le Chef suprême des forces de défense et de sécurité, Ali Bongo Ondimba, pour la confiance accordée. « C’est un sentiment de joie et de reconnaissance. C’est l’occasion pour moi de remercier le Chef suprême des forces de défense et de sécurité, qui a bien voulu me mettre à ce poste. Au ministre de la Justice garde des sceaux, au chef de commandement, je dis un grand merci », a-t-il déclaré.