ACCUEIL > FAITS DIVERS > Il écope de 15 ans de prison pour crime d’assassinat survenu à Mitzic 


Il écope de 15 ans de prison pour crime d’assassinat survenu à Mitzic 

  22 janvier 2019 à 22h39min 0 Commentaire(s)


Âgé de 26 ans, Oleme Kévin, a été condamné, samedi 12 janvier à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), à 15 ans de réclusion criminelle, pour crime d’assassinat survenu à Mitzic sur la personne de Mayombo Boris-Davy, en sus de 10 millions de F CFA de dommages-intérêts.

Les faits s’étaient déroulés le 25 janvier 2017 à Mitzic. Ce jour-là, le nommé Oleme Kevin, alias copain, préalablement recruté par sieur Mayombo Boris-Davy, chef d’équipe d’une société forestière, afin d’effectuer le décompte des bois divers, se rapprochait de ce dernier se trouvant dans un bistrot de la localité pour réclamer son salaire de 190.000 F CFA, au terme de 10 jours passés en forêt. Son chef d’équipe lui répondait que le salaire n’était pas disponible et qu’il attendait une équipe de contrôle en provenance de Libreville, avant le paiement.

Impatient de percevoir son salaire, Oleme Kévin n’a pas apprécié que le chef d’équipe lui rétorquât de faire ce que bon lui semblait. Excédé par cette réponse et par des menaces à son endroit en des termes tels que : « peu importe ce qui va arriver », Oleme Kévin, très remonté, se rendait à son domicile situé dans les environs. Il s’armait d’un couteau de cuisine qu’il dissimulait dans sa culotte, sous une chemise. Il ôtait en outre ses babouches et se chaussait de bottes, avant de retourner au troquet. 

Se tenant d’abord à la porte, il réitérait sa demande, puis se dirigeait vers Mayombo Boris-Davy et renversait la table à laquelle ce dernier était assis. S’ensuivait un accrochage au cours duquel Oleme Kévin se saisissait de son couteau avant de l’enfoncer mortellement sous l’aisselle gauche du chef d’équipe. La victime succombait quelques instants après, suite à une hémorragie provoquée par ce coup. 

Sur la culpabilité, il est reproché à Oleme Kévin d’avoir commis un meurtre à Mitzic, le 25 janvier 2017, avec préméditation sur la personne de Mayombo Boris-Davy. Et que le meurtre commis avec préméditation constitue un crime d’assassinat défini par l’article 224 du Code pénal, qu’en l’espèce, la préméditation a consisté à ce que l’auteur du crime, après avoir préalablement menacé la victime, s’est ensuite dirigé à son domicile s’armer d’un couteau, avant de revenir au bar et passer à l’acte.

Interrogé successivement en enquête préliminaire, devant le juge d’instruction et à la barre, l’auteur a reconnu les faits mis à sa charge. 
Sur l’action pénale, la Cour d’appel judiciaire a reconnu Oleme Kévin coupable du crime d’assassinat, en lui accordant toutefois des circonstances atténuantes. En répression, l’accusé a été condamné à la peine de 15 ans de réclusion criminelle et à la somme de 10 millions de F CFA à titre de dommages-intérêts.

Cette affaire rentre dans le cadre de la première session criminelle ordinaire que la Cour d’appel d’Oyem organise du 7 au 18 de ce mois de janvier 2019. 
Au total, 18 affaires impliquant 31 accusés sont inscrites au rôle de cette session criminelle, dont 5 pour assassinat (dont 2 tentatives), 3 pour meurtre ; et le reste pour viol et association de malfaiteurs.