ACCUEIL > POLITIQUE > Installation des membres de la Haute Autorité de la Communication 


Installation des membres de la Haute Autorité de la Communication 

  27 juin 2018 à 10h23min 0 Commentaire(s)


Les nouveaux membres de la Haute Autorité de la Communication (HAC), conduits par son président, Raphaël Ntoutoume Nkoghé, ont été installés, ce lundi à Libreville, par le ministre gabonais en charge des Institutions constitutionnelles, Noël Nelson Messone qui a présidé la cérémonie.

Le ministre Noël Nelson Messone a rappelé, dans son intervention, les mobiles de création de la Haute autorité de la Communication (HAC).

"La cérémonie d’installation des membres de la HAC ce jour s’inscrit dans le cadre des réformes des institutions de la République gabonaise voulues par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, en conformité avec les résolutions du dialogue politique d’Angondjé, tenu en 2017 et au cours duquel les acteurs politiques s’étaient accordés sur la création de la HAC à la place du Conseil national de la Communication.", a-t-il dit.

Au nom des conseillers membres, le président de la HAC, Raphaël Ntoutoume Nkoghé a décliné leur feuille de route, laquelle s’articule immédiatement sur l’organisation des prochaines élections électives.

"Le premier chantier qui nous attend est notre contribution dans l’organisation des élections législatives à venir où nous devons répondre favorablement aux attentes de responsables des partis politiques la couverture en toute impartialité", a-t-il dit.

Il a également dit qu’il fait confiance à tous ses collègues au regard de leur professionnalisme. De même qu’il a indiqué que ceux qui disent de lui "museleur" de la presse "font un procès de mauvaises intentions dans la mesure où, il se considère comme un des artisans de la liberté de la presse au Gabon", a-t-il affirmé.

Avec pour mission de veiller sur la liberté d’expression en toute indépendance et impartialité, la HAC comprend 9 neuf membres dont 3 nommés par le président de la République, dont le président, 2 par le président du Sénat, 2 par le président de l’Assemblée nationale et 2 votés par la corporation.

C’est ainsi que Raphaël Ntoutoume Nkoghé, Lucie Akalane, Guy Roger Lendira, Jean Louis Mabendi, Félicien Biviga Koumba et François Mouwaka Ngonda, sont membres par nomination depuis le 31 mai dernier par décret présidentiel. Tandis que Timothée Boussiengui et Abel Nzegho Mimongo ont été élus, le 4 juin dernier, par les professionnels de la communication. Leur élection a été confirmé, jeudi dernier, également par décret pris en conseil des ministres par le président gabonais.