ACCUEIL > POLITIQUE > « Je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite » (Ali Bongo Ondimba)


« Je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite » (Ali Bongo Ondimba)

  3 janvier 2019 à 21h53min 0 Commentaire(s)


Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, dans son traditionnel discours à la Nation, délivré lundi dernier depuis Rabat au Maroc où il poursuit sa convalescence, a rassuré ses compatriotes sur l’évolution positive du processus de sa guérison.
S’exprimant sur son état de santé, le président de la République, dans son intervention, est revenu brièvement sur l’étape de la maladie qu’il a traversée, avant d’indiquer qu’il s’apprête à regagner son pays le plus rapidement possible.

« Il est vrai que j’ai traversé une période difficile, comme cela arrive parfois dans la vie. Cette épreuve, je l’ai surmontée grâce à Dieu, aux personnes qui m’ont entouré, ma famille en particulier, mais aussi grâce à vos témoignages de soutien. Aujourd’hui, comme vous pouvez le constater, je vais mieux, et me prépare à vous retrouver très vite », a-t-il dit.

Ali Bongo Ondimba a également rassuré les gabonais sur sa détermination à œuvrer pour le bien-être des gabonais.
« Je continuerai à mettre toute mon énergie et toutes mes forces au service de notre pays et à l’amélioration de nos conditions de vie au quotidien », a-t-il rassuré.
Aussi, a-t-il appelé préalablement l’ensemble du peuple gabonais de préserver le Gabon dans la cohésion et la paix.

« Puissions-nous vivre en paix et dans la concorde, comme nous l’avons toujours fait. Comme vous le savez, l’année 2018 a été marquée par la mise en place de mesures fortes pour retrouver l’équilibre budgétaire (…) Si votre bien-être m’importe, notre vivre-ensemble me préoccupe tout autant car rappelons que la Nation gabonaise est une et indivisible. Que vous serez toujours au cœur de mes préoccupations », a-t-il dit. 

Ce discours à la Nation vient taire toutes les spéculations qui ont alimenté le débat sur la capacité pour le président gabonais de respecter cette tradition, après son hospitalisation à l’hôpital King Fayçal à Riyad, le 24 octobre 2018 et son transfert, le 29 novembre dernier, à Rabat pour la poursuite de sa convalescence.