ACCUEIL > SOCIETE > Journée portes ouvertes de la CNSS sur la prévention des risques professionnels au travail


Journée portes ouvertes de la CNSS sur la prévention des risques professionnels au travail

  14 février 2019 à 23h02min 0 Commentaire(s)


La Direction de la prévention des risques professionnels (DPRP) de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), a organisé ce jeudi à Libreville, une journée portes-ouvertes sur la prévention des risques professionnels, notamment les accidents de travail et les maladies professionnelles.

La journée portes-ouvertes de la CNSS axée sur la prévention des risques professionnels, a permis aux différents acteurs concernés d’échanger sur les questions de risques au travail, notamment les accidents de travail et les maladies professionnelles. 

En plus des missions régaliennes et traditionnelles d’immatriculation de l’employeur, de recouvrement des cotisations des travailleurs et de paiement des cotisations sociales, « la CNSS est également assignée à la prévention des risques professionnels, notamment les accidents de travail et les maladies professionnelles », a précisé l’Inspecteur général de ladite structure, M. Salomon Esnaut.

Selon lui, 2200 cas d’accidents surviennent chaque année en milieux professionnels ou au-delà. Ils coûtent plus d’un milliard de F CFA à la CNSS, en termes de réparations et de prise en charge. Une situation qui, pour lui, contribue ainsi à obérer substantiellement la trésorerie de l’institution soumise à des tensions de trésorerie. 

La DPRP devra se mettre à l’œuvre pour la préservation de l’intégrité physique des travailleurs et contribuer à minimiser les coûts liés aux réparations des accidents du travail, à mettre également son plan d’action et à couvrir l’ensemble du territoire national.
Au terme de son propos, il a exhorté l’ensemble des employeurs affiliés à la CNSS, à davantage assumer leurs obligations sociales et leurs responsabilités face aux risques professionnels.

Les participants ont loué l’initiative de la CNSS qui est pour eux une exigence du Bureau International du Travail (BIT), qui voudrait que les travailleurs de chaque pays se retrouvent dans une synergie d’actions pour une sécurité au travail. Il s’agit pour eux de mieux se faire connaître auprès des travailleurs Gabonais.

Signalons que la DPRP a mené, depuis sa mise en place, de principales synergies d’actions, notamment sur le plan national, via la Direction générale de sécurité et santé au travail (DGSST). Sur le plan sous-régional, elle collabore avec l’Inter africaine de la prévention des risques professionnels (IAPRP), la Conférence interafricaine de la prévention de prévoyance sociale (CIPRES). Au niveau international, elle coopère avec le BIT, l’Organisation mondiale de la santé et l’Association de la sécurité sociale (AISS).

Longtemps cantonnée au second rôle, à l’arrière-train des autres départements métiers de la CNSS, la DPRP, a-t-il dit, a récemment fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des dirigeants, par son lancement entre novembre 2017 et octobre 2018. Les activités de sa phase test se dérouleront entre novembre et décembre 2019. La rencontre a vu la participation d’un parterre d’entreprises, associations et Organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine.