ACCUEIL > SPORTS > Judo : Stage de renforcement des capacités : les encadreurs gabonais à l’école de Me Nacer Ouarab 


Judo : Stage de renforcement des capacités : les encadreurs gabonais à l’école de Me Nacer Ouarab 

  4 novembre 2018 à 18h57min 0 Commentaire(s)


A l’occasion de la journée internationale du judo célébrée le 28 octobre 2018 à travers le monde, la Fédération gabonaise de la discipline (Fégajudo) et le Comité national olympique (Cno) en collaboration avec les deux instances internationales, en ont profité pour offrir un stage de renforcement des capacités aux encadreurs gabonais.

Ce stage technique et méthodologique, animé par le Tunisien Nacer Ouarba (7e dan), a débuté ce samedi 3 novembre à Akanda à la salle nationale de judo, qui ouvrait pour l’occasion ses portes aux grands public. Prévu s’achevé le 8 novembre prochain, durant six jours, les stagiaires-encadreurs auront l’occasion de revisiter plusieurs notions de judo.

En ouverture, le président du Comité national olympique, Léon-Louis Folquet et son homologue de la Fégajudo, Wilfried Nguéma, ont prodigué des sages conseils à l’ensemble des participations (hommes comme femmes), quant à l’importance de cette formation de haut niveau rendu possible par le Comité internationale olympique et le Fédération internationale de judo. 

Très regardant du judo national, le patron du Cno a confié que « le judo est notre discipline phare du Cno comme c’était le cas avec le taekwondo actuellement en déclin. Le Comité national olympique, est prêt à vous accompagner pour parfaire vos connaissances à travers des stages techniques et de perfectionnement », a indiqué M. Folquet. 

Pour le président de la Fégajudo, Me Wilfried Nguéma, cette session vise à donner aux entraîneurs plus d’outils pour la prise en change d’un athlète de haut niveau. Ainsi, il tient à remercier l’ensemble des ligues (trois) qui prennent part à cette formation. « Ils sont une soixantaine de judokas qui prennent part à cette formation qui sera sanctionnée par la remise des parchemins. Je demande aux participants d’être assidus et réceptifs durant la formation. A la fin, ils auront la responsabilité de mettre en pratique ces nouveaux enseignements dans leurs différents clubs pour le grand bien de leurs élèves », a déclaré le patron du judo gabonais. 

Pour ce qui est du stage proprement dit, l’expert mondial a donné quelques enseignements qui meubleront cette formation de haut niveau. Le judo étant un sport olympique en perpétuelle évolution, l’expert a fait savoir qu’il orientera la formation sur les aspects scientifiques, sur la planification, les différentes méthodes d’entraînement. « En plus de ces modules riches, nous allons également voir les méthodologies de l’entraînement globale, les qualités physiques générales spécifiques », précise Me Nacer Ouarab, qui est à son troisième séjour en terre gabonaise.

Ce stage de recyclage et de perfectionnement donnera également droit à des enseignements sur le fonctionnement d’une direction technique nationale (DTN), avec tous ses démembrements et services.