ACCUEIL > ECONOMIE >  Julien Nkoghé Békalé sur les chantiers des bassins versants et des voiries de Libreville


 Julien Nkoghé Békalé sur les chantiers des bassins versants et des voiries de Libreville

  22 janvier 2019 à 22h45min 0 Commentaire(s)


Le Premier ministre gabonais, Julien Nkoghé Békalé a visité le lundi 21 Janvier, les chantiers de Libreville dont les bassins versants en cours d’exécution, engagés par le gouvernement en collaboration avec l’Union européenne, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan stratégique Gabon Emergent (PSGE).  

L’Objectif de cette visite était de s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’assainissement des bassins versants qui étaient en arrêt à l’exemple de celui du quartier Nzeng-Ayong, dans le sixième arrondissement de la commune de Libreville. 
Il s’est rendu également dans certaines voiries de la capitale qui se trouvent dans un état de dégradation et dont les travaux de réhabilitation avaient été lancés en fin d’année 2018 par le gouvernement sortant au quartier Montagne sainte, dans le troisième arrondissement de la capitale gabonaise. 

Selon le Premier ministre, « la route joue un rôle très important dans le développement socio-économique d’un pays. C’est pourquoi, j’entends faire de celle-ci, la priorité de mon Gouvernement ». 
M. Nkoghé Békalé a donc indiqué qu’il est venu en personne « s’assurer de l’effectivité des travaux qui avancent à un rythme soutenu ».

Aussi, cette descente sur le terrain lui a-t-il permis de rassurer les entreprises quant aux engagements du Gouvernement de tout mettre en œuvre pour mener à terme tous ces projets afin de soulager durablement les populations, conformément au souhait du président de la République, Ali Bongo Ondimba.
Le Premier ministre était accompagné d’une forte délégation dont le ministre de l’Equipement, des Infrastructures et des Travaux publics, Arnauld Calixte Engandji Alandji.
Rappelons que dans le cadre de la coopération Gabon-Union européenne, il a été signé une convention en 2011 portant financement du Programme prioritaire d’Assainissement des bassins de Libreville en faveur de l’aménagement du bassin versant de Nzeng-Ayong.

Cet appui au Programme d’Assainissement de Libreville vise à matérialiser le Schéma directeur d’Assainissement de Libreville (SDAL), relevant du Plan stratégique Gabon Emergent mis en place par le gouvernement gabonais. Il contribuera à améliorer le cadre de vie quotidien des populations de Nzeng-Ayong, confrontées en saisons des pluies, aux inondations et autres risques socioéconomiques (noyades, maladies hydriques, paludisme, dégâts matériels, etc.). Le coût total des travaux de construction du canal à Nzeng-Ayong sur un linéaire de 2.3 km, impactant une population estimée à 83 000 en 2009, s’élève à 18 millions d’euros (18 110 347 EUR), financés à 50% par l’Union européenne et 50% par l’Etat gabonais.
Le coût des travaux est estimé à 65,6 milliards de francs CFA.