ACCUEIL > SPORTS > Kick-boxing : Tidiane Nzengue sur le toit de l’Afrique ! 


Kick-boxing : Tidiane Nzengue sur le toit de l’Afrique ! 

  1er mai 2018 à 08h06min 0 Commentaire(s)


La 5e édition du Championnat d’Afrique des nations de kick-boxing ‘’Yaoundé-2018’’, s’est achevée, samedi au Cameroun avec la médaille d’or du gabonais Tidiane Nzengue en full-contact vainqueur en finale d’un nigérian au terme d’un combat époustouflant. C’est le 2e titre continental remporté par notre jeune compatriote après celui de 2016 à Libreville.

Il faisait partie des chances de médailles d’or du Gabon lors de cette compétition internationale qui a groupé, durant trois jours à Yaoundé au Cameroun, près de 500 athlètes issus de 13 nations africaines dont le Gabon qui était en lice avec seulement cinq boxeurs. Et les cinq athlètes ne sont pas rentrés au bercail bredouille
Tidiane Nzengue (59kg), a fait retentir la Concorde à la salle de sport de Yaoundé, samedi dernier, au terme de la finale qui l’opposait à un boxeur nigérian qui a subi la loi d’une panthère déchaînée. La victoire du gabonais n’est pas surprenante d’autant plus qu’il fait partie des poids lourds du full-contact en Afrique depuis les deux dernières années.

Déjà médaillé d’or au championnat d’Afrique en 2016, Tidiane Nzengue, a confirmé son statut et sa forme actuelle. Ce qui n’a pas été le cas pour son compatriote Stéphane Moundounga lui aussi, champion d’Afrique en 2016 qui termine cette compétition avec une modeste médaille de bronze décrochée face un pugiliste algérien.
Pour son baptême de feu dans une compétition internationale, le jeune Yann Ibouanga (-67kg) s’est offert l’argent après s’être défait en finale par un camerounais.

En low-kick, les deux combattants, alignés par le coach Jean Djembi, regagnent Libreville avec des médailles dans leurs escarcelles. Lionel Mve Ella (-67), qui combattait pour la première fois hors de ses frontières, a occupé la troisième marche du podium grâce à sa médaille de bronze. Le capitaine de la sélection nationale, Karl Williams Boumangoye Rapontchombo (-57 kg) a mordu la poussière en finale face un boxeur Malgache, mais termine vice-champion d’Afrique avec une breloque en argent sur le cou.

Joint au téléphone, Erick Richard Ella Bekale, président de la Fédération gabonaise de kick-boxing qui a financé la participation du Gabon sur fonds propres, a dressé le bilan de son équipe : « C’est un bilan satisfaction pour une équipe qui n’était pas dans les conditions optimales de préparation et de participation », a-t-il indiqué