ACCUEIL > ECONOMIE > L’ARCEP et SMART AFRICA organisent le 4e Conseil Africain des Régulateurs.


L’ARCEP et SMART AFRICA organisent le 4e Conseil Africain des Régulateurs.

  30 mars 2018 à 18h57min 0 Commentaire(s)


Sous le haut patronage de Monsieur de Président de la République du Gabon, Son Excellence Ali Bongo Ondimba,l’Autorité de régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP), en collaboration avec l’Alliance SMART AFRICA. Organe nouvellement créé par certains chefs d’Etats Africains dont Ali Bongo,Ondimba, dans le but de révolutionner le marché du Numérique à l’échelle continentale au profit bien évidemment des populations.

Les travaux de Libreville qui été ouvert par le Vice Président de la République, Monsieur Pierre Claver Maganga Moussavou. Dans son propos de circonstance, il a donné la vision du gouvernement Gabonais sur le développement des TIC, qui doivent participer au développement du pays, tout en bénéficiant à tous les Gabonais sans distinction.

Hôte de ces assises, le président de l’ARCEP, Lin Mombo, par ailleurs président du Conseil Africain des Régulateurs, a décliné les objectifs visés par cette grande rencontre. Et pour parvenir à l’ambition commune de doter l’Afrique d’un marché Numérique unique, les experts s’accordent à dire qu’il faut d’abord, donner plus de force et vigueur au Conseil Africain des régulateurs pour pouvoir poursuivre l’exploration des voies et moyens techniques, juridiques et économiques, en vue de faire progresser les projets communs d’envergures liés au développement des TIC à travers le continent Africain au bénéfice des populations Africaines, afin que celles-ci ne soient pas laissées pour compte, au moment ou la technologie avance à pas de géant.

Pour spart, le Secrétaire Général de SMART AFRICA, a quant à lui exprimer toute la volonté et la détermination de cet organisme qui encadre les travaux du Conseil Africain de régulateurs, à travailler avec les personnes et secteurs clé, pour atteindre les objectifs assignées à SMARTA AFRICA par les chefs d’Etats, créateurs du concept qui vise la création d’un marché Numérique Commun.

Après les deux premières réunions du genre tenues les mois de Mai et septembre 2017 à Kigali au Rwanda et une troisième organisée en décembre de la même année à Conakry la capitale guinéenne, le Gabon à l’honneur d’abriter la quatrième rencontre de ce Conseil.