ACCUEIL > ECONOMIE > L’État gabonais réduit sa dette intérieure à hauteur de 1 Milliard 700 millions de F CFA 


L’État gabonais réduit sa dette intérieure à hauteur de 1 Milliard 700 millions de F CFA 

  4 février 2018 à 23h22min 0 Commentaire(s)


L’Etat gabonais a récemment versé 1 milliard 700 millions de Fcfa à plusieurs entreprises locales, dans l’optique de respecter les accords de principes pris avec le Fond Monétaire International (F.M.I) dont la finalité n’est autre que l’application de son Plan de Relance Economique (PRE).

Cette action louable permettra à plusieurs PME-PMI d’éviter l’asphyxie économique et de se régénérer. Le contexte économique, certes difficile, n’a pas empêché l’Etat de mettre en œuvre son Plan de relance économique tout en réduisant ses créances vis-à-vis des entreprises locales.

« L’Etat a dégagé, pour plusieurs entreprises locales, un montant de 1 milliard 700 millions de francs. D’autres dossiers sont en cours de traitements », a précisé Simon-Landry Aninga Mangoye, Président du collectif national des PME-PMI, dans une interview accordée au quotidien l’Union,

Si une partie de la dette intérieure a été soldée, elle n’est certainement pas gage d’une renaissance économique car la surfacturation et les travaux non réalisés par certaines entreprises constituent des difficultés majeures du fait qu’elles entraînent immédiatement le retardement du règlement de la dette. Relancé sur la question, Simon-Landry Aninga rassure et estime cependant que le ministre de l’Économie, Régis IMMONGAULT, et son collègue du Budget, Jean-fidèle OTANDAULT, veillent au grain.

Il faut rappeler que contrairement à la loi des finances 2017 qui a mis l’accent au remboursement de la dette extérieure, la loi des finances 2018 priorise la dette intérieure.