ACCUEIL > ECONOMIE > L’Institut Africain d’Informatique tient son 17ème Conseil d’Administration


L’Institut Africain d’Informatique tient son 17ème Conseil d’Administration

  30 janvier 2019 à 22h52min 0 Commentaire(s)


L’Institut Africain d’Informatique (IAI) tient, depuis ce mercredi matin, son 17ème Conseil d’administration, avec en toile de fond, la situation de cet établissement et son avenir. 
Selon les organisateurs de ce Conseil d’administration, les administrateurs se penchent sur les questions liées à la « reprise de l’activité pédagogique, au programme de formation, à l’apurement de la dette et l’instauration d’un nouveau modèle économique pour cet établissement ».

Rappelons que l’Institut Africain d’Informatique (IAI) est une école inter-Etat basée à Libreville au Gabon. Il a été créé en janvier 1971 à Fort-Lamy, actuel Ndjamena, la capitale du Tchad. Ses états membres sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, la Côte d’Ivoire, la République du Congo, le Gabon, le Niger, le Sénégal, le Tchad, le Togo. 
A la prise de ses fonctions en 2016, Mme Binta-Fatouma Kalme, Directrice générale dudit Institut, avait pour objectif premier de le restructurer. Elle avait déclaré, à cet effet que « la tension de trésorerie qui sévit avec acuité au sein de l’IAI et avec comme origine le non-paiement des cotisations des pays membres, doit rapidement trouver des débuts de solution, grâce à la tenue du premier conseil d’administration qu’elle avait organisé ».

Malgré ses difficultés financières, l’école, créée dans le temps pour former des ingénieurs en informatique, s’est lancée dans trois nouvelle filières de master afin de s’arrimer aux perpétuelles mutations du monde du numérique. Ce, dans le but d’offrir de nouvelles perspectives à ses étudiants. Il s’agit de master en informatique et mangement des entreprises, de master en conception de système d‘informations et d’un autre en Telecom.
Les conclusions du Conseil d’administration de ce jour, sont vivement attendues, pour un IAI dynamique et véritablement fonctionnel.