ACCUEIL > SOCIETE > L’Union Africaine des Huissiers de Justice en séminaire à Libreville !


L’Union Africaine des Huissiers de Justice en séminaire à Libreville !

  10 mai 2019 à 01h18min 0 Commentaire(s)


Les travaux scientifiques du premier séminaire de l’Union Africaine des Huissiers de Justice, se déroulent sur le thème : « Exécution des titres exécutoires en Afrique:les apports de l’harmonisation du statut de l’Huissier de justice ». Ces travaux se tiendront sur deux jours, les 09 et 10 mai courant, à l’auditorium Arambo du ministère de l’économie.

Ouvrant les travaux, le ministre d’état, en charge de la justice, des Droits Humains, garde des Sceaux, Anicet Mboumbou Miyakou, a rappelé le rôle de l’huissier de justice, dans le fonctionnement de la justice au sein d’un état. Il a de cet fait, dit la nécessité pour ce dernier de se former et s’arrimer au temps, en vue d’être plus au fait des questions de justice dans son pays et même hors des frontières.

Axée sur le thème : « Exécution des Titres exécutoires en Afrique : les apports de l’harmonisation du statut de l’Huissier de Justice », cette rencontre scientifique de haut niveau enregistre la participation de plusieurs sommités Africaines du domaine, et les travaux sont repartis en deux grands groupes, constitué chacun d’un sous thème qui conduit les différents exposés.

Le premier sous thème a trait à : ‘’l’Huissier de Justice et l’efficacité de l’exécution forcée des titres exécutoires en Afrique’’. Il s’agira pour ces professionnels de justice, de revisiter, à la fois leurs outils et leur cadre de travail, pour évaluer le rendement.

Le second sous thème qui conduira les travaux pour la journée du vendredi 10 mai 2019, a trait à : ‘’ l’harmonisation du statut de l’Huissier de Justice et l’amélioration du système d’exécutions titres exécutoires en Afrique’’. A ce niveau, les Huissiers de Justice sont appelés à mener des réflexions profondes sur la Justice, toute chose qui passe nécessairement par le renforcement des capacités pour une Justice Africaine plus juste et Dynamique.

pour rappel, vingt deux (22) pays Africains sont à ce jour, membres de l’Union africaine des Huissiers de Justice (UAHJ), son siège se trouve au Maroc, et les travaux sont menés en plusieurs langues, dont l’Anglais, l’Arabe, le français et le portugais.