ACCUEIL > SOCIETE > L’espoir de la libre-circulation entre le Gabon et le Cameroun


L’espoir de la libre-circulation entre le Gabon et le Cameroun

  23 février 2017 à 00h05min 0 Commentaire(s)


Les commerçants et transporteurs camerounais qui vendent les produits vivriers au Gabon, espèrent la fin de leur calvaire sur le tronçon Yaoundé -Libreville. Et ce, après l’engagement des présidents gabonais et équato-guinéen d’ouvrir les frontières de leurs pays aux autres ressortissants des pays de la Cemac.


C’est l’heure du départ pour le Gabon pour la camionnette verte. Nous sommes au lieu dit marché 8ème à Yaoundé. Une camionnette bondée de filets d’oignons se détache de la longue file d’engins stationnés ici depuis plusieurs heures.

Le Marché 8ème est connu comme l’un des points d’approvisionnement des commerçants camerounais qui ravitaillent les marchés du Gabon en oignons.et autres vivres divers

Pour la plupart, ce sont les Camerounais installés au Gabon qui fréquentent ce marché.
Parmi ceux-ci, il y a Degrando, un digne fils de Foumbot, une ville du Cameroun à fortes potentialités agricoles, située dans la région de l’ouest.

De Foumbot, Degrando a rallié le Gabon, où il réside désormais. Son activité principale est de transporter les oignons par voie terrestre entre son pays natal et son pays d’accueil.