ACCUEIL > ECONOMIE > La DGTT invitée à s’investir pour accroitre la contribution des transports dans le budget public


La DGTT invitée à s’investir pour accroitre la contribution des transports dans le budget public

  23 octobre 2018 à 00h12min 0 Commentaire(s)


En visitant les locaux de la Direction générale du transport terrestre (DGTT), le ministre de tutelle, Justin Ndoundangoye a invité ce mercredi, l’ensemble des directeurs généraux en charge de ce département ministériel, à s’investir d’avantage pour accroître la contribution des transports dans le budget public.

« Faut arrêter de philosopher, c’est-à-dire, il faut être concret. C’est l’un des propos utilisés par le Chef de l’Etat lors des différents conseils des ministres, et je ne fais que transmettre aux uns et aux autres la pensée profonde du président de la République. Nous avons au niveau de la direction générale du transport terrestre un ensemble de textes qui ont été pris, notamment, la mise en place de carte professionnelle des conducteurs de taxi , l’institution du permis G, l’institution de l’immatriculation personnalisée des véhicules, qui à ce jours n’est pas exécutée, raison pour laquelle je demande aux uns et aux autres d’arrêter de philosopher et que le ministère des Transports est un ministère contributeur au budget de l’Etat, mais la contribution ne peut se faire que par l’application stricte des différents textes de la République », a déclaré le ministre des Transports.

De même, le membre du Gouvernement est revenu sur la situation de la Société gabonaise de transport terrestre (Sogatra), en rappelant la place importante qu’occupe cette structure dans la mobilité des gabonais et dans le budget de l’Etat. 

« La Sogatra est un sujet préoccupant pour l’ensemble des gabonais et aussi pour le gouvernement puis qu’elle est la matérialisation et la vision politique sociale du gouvernement, et c’est également un sujet préoccupant, eu égard à la baisse d’activité que la structure connaît aujourd’hui. Une situation qui nous interpelle au premier plan et pour laquelle nous avons réuni l’ensemble des parties prenantes à la réflexion pour son redressement. Dans les prochains jours nous donnerons une suite », a rassuré le ministre Justin Ndoundangoye. 
Au cours de cette visite, le ministre s’est également prononcé sur le cas de vol d’appareils informatiques au sein du service météorologie, notamment les ordinateurs du dispositif de traitement de données météorologiques. 

« Concernant le vol d’appareils, que nous pouvons dors et déjà qualifier comme étant un coup dur dans le sens où l’ ordinateur ‘’Puma’’ qui a été dérobé à la direction générale de la météo, est un élément essentiel du dispositif dans le traitement des données météorologiques du Gabon. Nous avons saisi l’inspection général du ministère des Transports pour voir quelle suite à donner à l’infraction. Je sais aussi que les éléments de la direction de recherche ont été aussi saisis », a-t-il conclu.