ACCUEIL > POLITIQUE > La présidence de la République en guerre contre l’insalubrité à Libreville et ses environs 


La présidence de la République en guerre contre l’insalubrité à Libreville et ses environs 

  25 mai 2018 à 22h46min 0 Commentaire(s)


Face à l’insalubrité que connaît la capitale avec l’accumulation d’ordures ménagères, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a instruit son Directeur de cabinet, Brice Laccruche Alihanga, de se rendre sur le site de la décharge de Mindoubé, dans le 5ème arrondissement de la capitale gabonaise, pour s’imprégner de la situation sur ce site qui accueille en temps normal 600 tonnes de déchets par jour.

Cette visite, en compagnie des directeurs généraux d’Averda, d’AGLI et de Clean Africa, a permis au Directeur de cabinet de porter le message du chef de l’Etat qui veut voir la situation être résolue rapidement. Ainsi, le collaborateur du président de la République et ces opérateurs se sont accordés sur le lancement d’une opération d’urgence financée par l’Etat.

L’opération d’urgence qui démarre, ce jeudi, s’étend sur une dizaine de jours pour assurer le retour à la normale dans les plus brefs délais du rythme de ramassage des ordures. AGLI et Averda verront leurs capacités de collecte être renforcées avec l’appui financier de l’Etat pour atteindre un rythme de 1000 tonnes/jour et Clean Africa conduira les travaux qui permettront de faciliter l’accès à la décharge de Mindoubé.

Cette opération d’urgence débouchera sur un plan d’action global en vue de résoudre de manière pérenne le problème de gestion des déchets dans la capitale. La solution devrait intégrer la construction d’un nouveau site de décharge aux normes et un dispositif de valorisation des déchets effectif. Une approche qui cadrerait avec l’engagement environnemental du chef de l’Etat.