ACCUEIL > POLITIQUE > La prévention des conflits sous régionaux en Afrique au cœur des échanges


La prévention des conflits sous régionaux en Afrique au cœur des échanges

  9 novembre 2018 à 22h16min 0 Commentaire(s)


Des experts de la CEEAC sont en réunion de renforcement des capacités depuis mercredi 7 Novembre 2018 à Libreville, sur la prévention des conflits sous régionaux en Afrique. 

Selon le secrétaire général de la Communauté économique des états de l’Afrique centrale (CEEAC), l’ambassadeur Ahmad Allam-Mi, qui a ouvert les travaux, cette rencontre de grande importance a pour objectif principal d’échanger sur les principales conclusions et recommandations de l’étude menée par l’OSAA, en vue justement de renforcer les capacités de prévention des conflits des communautés économiques régionales.

Toujours d’après Ahmad Allam-Mi, « cette rencontre est aussi une opportunité pour les participants d’aller au-delà de l’étude pour examiner la réalité complexe des dispositifs, des outils et des initiatives des CERs africaines de prévention des conflits, afin de promouvoir l’action menée sur le terrain ».

Avant de clore son propos, le SG de la CEEAC a rappelé à l’assistance, que l’enjeu de la prévention des conflits était de taille pour le monde entier et singulièrement pour le continent africain.
« Les opérations de maintien de la paix et les interventions humanitaires, sont très couteuses. Les efforts de progrès économique et de construction de la démocratie, sont ralentis et même freinés par les conflits », a-t-il fait remarquer.

Peu après son intervention, le tour est revenu à François Lounceny Fall, représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique centrale, de prononcer son discours, dans lequel il a espéré voir cette rencontre des experts de la CEEAC, produire des échanges francs et riches, « et dont les conclusions viendront renforcer les efforts en cours pour positionner la CEEAC comme l’acteur principal de la prévention et la gestion des conflits régionaux en Afrique centrale ».

M. Lounceny Fall, a invité les participants à accorder une attention particulière à l’Afrique centrale au cours de leurs délibérations et élaboration des recommandations pour le renforcement des capacités dans ce domaine.
La rencontre sur le renforcement des capacités de préventions des conflits sous régionaux en Afrique, qui a débuté le mercredi 7 Novembre dernier, s’achève ce vendredi à Libreville.