ACCUEIL > SOCIETE > Le CICIBA et la semaine de la décennie des personnes d’ascendance africaine


Le CICIBA et la semaine de la décennie des personnes d’ascendance africaine

  18 mai 2017 à 01h10min 0 Commentaire(s)


Quid de l’histoire des Bantous ?

Les manifestations liées à la célébration par le centre internationale civilisation Bantou (CICIBA), de la semaine de la décennie des personnes d’ascendances africaine ont débuté ce 17 mai à Libreville .

Dans la foulée de cette rencontre du donnez et du recevoir qui il faut le rappeler enregistre une forte participations des délégués des pays membres de la plate forme, le ministre d’Etat , ministre de l’Economie numérique , de la communication de la culture et des arts agissant en sa qualité de président du conseil d’administration du CICIBA est longuement revenu dans une interview accordée à la presse sur l’histoire de la traite des africains et son incidence sur la géo-culture contemporaine (Les nations unies nous ont accordé une décennie pour réveiller les souvenirs, c’est l’occasion de les en remercier). « La colonisation a laisser aux africains des souvenirs inoubliables, et il était nécessaire de revaloriser ces moments »a expliqué Alain Claude Bilie By Nzé .

Dans cette perpective il a dit l’engagement des autorité Gabonaise de porter toujours haut la voix des pays bantous. au nom du système des nations unies .

Mme Marie Evelyne Petrus Barry représentante permanente du PNUD au Gabon s’est félicité de la prise de conscience des Africains sur le strict respect des droits humains « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits, ils sont doues de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternités » a t-elle rappelé. Aussi elle a dit souhaiter que le racisme soit purement et simplement aboli dans le monde

Joel Tatou Gabontribune